Avertir le modérateur

lundi, 12 octobre 2015

440 places à la gare de Rueil

prix,rueilLa Ville de Rueil-Malmaison, à l'ouest de Paris, a été distinguée par le magazine Ville, Rail & Transport pour sa gare réellement intermodale, et tout particulièrement son nouveau garage à vélos. Corrigé le 14 dans la soirée.


Le Grand prix de la région capitale, organisé par VLA (Vincent Lalu & Associés), éditeur de journaux actionnaire du groupe La Vie du Rail, aura été une très intéressante illustration des vertus des remises de prix. Les découvertes qu'ils permettent valent plus que leur classification (dont ce blog ne parle guère).  

 

Le garage à vélos de Rueil-Malmaison (une quinzaine de kilomètres de Paris, en banlieue ouest), et l'agrandissement de la gare (RER A) par rachat de terrains et de bâtiments, ont donc été distingués par le jury. Ce nouveau garage à vélos propose 440 places (et non 448 comme entendu lors de la présentation, voir note 1) sur deux niveaux, et de nombreux services de proximité (2), que je n'ai pas pu voir. Les travaux ne sont pas tout à fait terminés. 

prix,rueil,politique cyclable,stationnementprix,rueil

prix,rueilprix,rueilCe nouveau garage vient renforcer l'offre de stationnements sécurisés pour vélos, puisque 2 stations plus petites ont déjà été ouvertes. L'une d'elle est située à 200 mètres de la gare, au-delà d'un carrefour long à traverser, dans une rue tranquille. En ce dimanche, il était déjà à moitié plein.

prix,rueil

prix,rueil

Rueil s'était déjà illustrée par une station vélos de 100 places (ou 80?) depuis 2007, et ses nombreux arceaux à vélo à proximité de la gare.  Elle créé aujourd'hui son premier vraiment grand garage à vélos, bien après ses voisines de RER A, Le Vésinet (deux abris sécurisés le long de la rue qui longe la voie, je crois dans les années 80, succédant à une batterie d'arceaux remarquables pour l'époque; mention sur le site de la Ville à la rubrique .... Développement durable pour 290 places environ; mention sur le site du STIF et sur celui de l'association Sauvons le Vésinet), et Saint-Germain-en-Laye (un vaste local en sous-sol, à proximité de la gare, pour 378 places, datant des années 80 aussi, de mémoire, ainsi qu'un grand parking aménagé à proximité du centre-ville, non-couvert).

Rueil se veut la première à transformer l'essai et à faire une gare du 21ème siècle, par la taille et les services. Elle a baptisé l'ensemble "Mobipôle" car elle ambitionne d'y regrouper tous les modes de transport, dans un lieu qualifié aussi de "gare jardin". 

 

(1) La mairie m'indique que ce sont 440 places et non 448 comme j'avais d'abord écrit et comme l'indique le fournisseur des racks tout comme le site du STIF; le magazine Ville, Rail & Transports en met 450, mais le site de la ville, lui, n'en donne toujours que ... 80.

(2) Parmi les services dont je n'avais pas connaissance, la Ville me signale la venue du Triporteur, atelier mobile de réparation, chaque 1er et 3ème jeudi du mois, toute la journée. Il a d'ailleurs été lauréat du dernier Talents du vélo, mais je n'avais pas mémorisé sa venue à Rueil, ni vu d'information en gare, ni sur le site internet. Il est à la gare du Vésinet les 2ème et 4ème jeudi, comme à celle de Saint-Germain-en-Laye. Voir "Présence sur votre chemin". 

 

prix,rueil

Parmi les autres lauréats, j'ai retenu deux initiatives bien en phase avec la mobilité d'aujourd'hui :

Le réseau Pickup store et Pickup stations, du groupe La Poste : Du relais chez la mercière au super relais de grande gare (le 3° vient d'ouvrir à Saint-Lazare, Paris) capable de délivrer des centaines de paquets en heure de pointe.

Cycl'ou, une application pour vélibeurs réalisée en à peine un mois. Elle permet de savoir à l'avance combien de places et combien de vélos, et où exactement, vous trouverez à votre arrivée dans le quartier.

  

Grand-Paris : tout le monde à pied ou à vélo, non mais !

Pierre Serne, vice-président du conseil régional d'Ile-de-France, et Julien Peyron, de la société du Grand-Paris (dans le public), ont tous deux rappelé que 90% de la population francilienne allait se trouver vivre à moins de 2 km d'une gare de transports publics. En conséquences ce n'est pas le stationnement des automobiles qu'il faut soigner, mais l'accessibilité à pied et à vélo, et le stationnement des vélos, ont-ils reconnu.

prix,rueil

Par ailleurs Pierre Serne a insisté sur le fait que -10% de voyageurs suffiraient pour que soit évitée l'embolie sur les quais. Les temps d'entrée-sortie des trains durent déjà le double de ce qui était prévu ! 10% de moins, ce sera les gens qui iront à pied ou à vélo dès que ce sera possible. Patrice Pattée, maire-adjoint de Sceaux, avait déjà relevé (3), sous un autre angle, que si l'on favorise la venue en voiture à ces gares urbaines, ce sera l'embolie assurée autour de la gare. Le seul moyen sérieux d'en assurer l'accès, fait-il remarquer, c'est d'organiser la marche et le cyclage. Dans les deux cas c'est marche, roule, ou crève.

P. Serne relève par ailleurs que tous les systèmes automatiques ne remplacent pas la présence humaine, réclamée par les voyageurs. L'innovation ne doit pas empêcher le bon sens. 

 

Pour avoir plus d'informations, achetez le Ville, Rail & Transports d'octobre. 

(3Patrice Pattee, adjoint au maire de Sceaux, a remarqué que seuls les vélos seraient capables d'assurer le rabattement sur ces nouvelles gares, et a constaté que ... la question de l'accès aux gares n'avait même pas encore été étudiée !!! Premières mesures pour le climat, 1er avril 2015 (où tout n'était pas faux).

Commentaires

Quand je pose la question à certaines personnes pourquoi ils utilisent la voiture tous les jours pour faire à peine 1 km, ces adultes en bonne santé, et parfois très sportifs évoquent (comme prétexte ?) qu'ils ont peur de se faire voler leur vélo, parce ce qu'ils rentrent tard, ou encore parce que en habit du travail, ce n'est pas pratique, etc... Il y a aussi le (faux) problème de dépose des enfants à l'école le matin ou d'aller les chercher le soir, les courses, etc...
Il y a donc une multitude de petits déplacements du quotidien qui sont le frein aux changements vers des modes de délacements actifs...
Bref, les parkings pour vélo aux gares c'est bien mais ce n'est pas suffisant, la preuve, la gare de Neuilly Plaisance a aussi un énorme parking sécurisé à la hollandaise mais rempli à peine à un tiers, et je l'ai constaté de mes yeux, en passant par là, lors d'une belle journée de printemps (très propice au vélo) en semaine !!

Écrit par : Marie-Florence Chabbal | jeudi, 15 octobre 2015

Pas de mention non plus sur le site de la commune, mais site spécialisé "L'îlot Vélos Neuilly" géré par la RATP, et indiquant 340 places (ou ... 431 sur le site de la RATP). Ce garage à vélos avait été un précurseur, dans les années 90, d'une politique du vélo menée par la RATP, sous l'appellation "Roue-Libre" et abandonnée depuis. Voir : http://www.ratp.fr/fr/ratp/r_102432/cyclistes-et-pietons/#p3 et lien dans ma signature (Ilôt Vélos)

Écrit par : Isabelle | jeudi, 15 octobre 2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu