Avertir le modérateur

jeudi, 01 octobre 2015

Casque : pourquoi les cyclistes devraient-ils porter le chapeau ?

casqueLa Délégation interministérielle à la sécurité et circulation routières est en train de remettre ça. Demain matin, à 10 h, au cours d'un Comité interministériel de la Sécurité routière, elle tentera de faire passer l'obligation du casque aux gamins, et aux adultes en-dehors des villes. Or les gosses le portent déjà beaucoup, et les cyclistes sportifs et rapides aussi, font remarquer FUB et club des villes cyclables. Pour réduire la dangerosité des rues et routes il y a mieux. La remise à double-sens des rues, la baisse des vitesses pratiquées, l'élimination de l'usage du téléphone portable en conduisant ... Pierre Serne, le président du Club des villes cyclables, a signé un édito que nous reprenons ici et que nous faisons suivre de quelques commentaires tirés d'ailleurs.


Obligation du port du casque à vélo ?
Pourquoi les cyclistes devraient-ils porter le chapeau ?

Les chiffres de l’insécurité routière semblent repartis à la hausse. Pour rester nettement sous la barre des 4 000 morts par an – n’oublions pas qu’en 1972 on déplorait 18 034 décès sur les routes ! - et surtout, pour continuer à enregistrer des progrès sensibles pour toutes les catégories d’usagers, le Gouvernement va présenter de nouvelles mesures.

Les cyclistes ne constituent pas une catégorie particulièrement problématique : leur exposition au risque continue de diminuer à mesure qu’ils se multiplient en ville et que l’aménagement urbain est plus hospitalier, avec des vitesses abaissées permettant une meilleure cohabitation des modes de déplacement.

casque 

Ces dix dernières années, l’usage du vélo s’est fortement développé mais ne s’est pas accompagné d’une augmentation du nombre de tués, qui se situe autour de 150 {par an}  tous usages du vélo - sportif, ludique, utilitaire - confondus. Soit entre 3 et 4 % de l'ensemble des tués sur la route.

Le sujet n'est cependant pas à minimiser pour autant : tant qu'il y aura des cyclistes tués et blessés sur la route, la sécurité à vélo devra rester une préoccupation majeure des pouvoirs publics et des associations qui promeuvent le vélo.

 

Agir sur les causes réelles
Mais l’obligation du port du casque, qui ne manque jamais de revenir dans la liste des mesures envisagées, n’est pas une bonne solution. Elle n’est pas de nature à agir sur les causes réelles mais à donner aux pouvoirs publics l’impression d’avoir pensé à tout le monde. Et que « ça ne coûte rien ». Or, comme l’ont montré des études portant sur des pays qui ont rendu le casque obligatoire, la mesure coûte : en baisse de l’usage du vélo et en effets indésirables comme le sentiment que le cycliste est moins vulnérable, ou le message implicite que le vélo, c’est dangereux.

 

casqueRendre le casque obligatoire coûterait cher
C’est pourtant la mesure qui revient une énième fois dans les propositions de la Délégation interministérielle à la sécurité et circulation routières. L’obligation concernerait les enfants de moins de 12 ans – qui le portent déjà le plus souvent, dans le cadre scolaire et sportif, dans le cadre d’activités de loisir – et hors agglomération.

Selon l’ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière), les traumatismes crâniens affectent surtout les piétons, les automobilistes et, proportionnellement, moins les cyclistes.

 
Les cyclistes sont moins concernés que les piétons et les automobilistes
Il peut être tentant de se dire que le casque obligatoire pour les cyclistes, ça ne coûte rien. Il est pourtant dommage de ne pas aller plus loin dans l’examen des causes et de la diversité des solutions. Parmi ces mesures, les évolutions réglementaires récentes et l’aménagement de l’espace public, qui remettent en question le tout-automobile, disposent désormais d’un retour d’expérience qui établit leur efficacité. C’est le cas, par exemple, de la multiplication des doubles-sens cyclables, qui ne s'est pas traduite par une augmentation du nombre d'accidents. Le double-sens cyclable contribue même à baisser les vitesses dans certaines rues ! Le cédez-le-passage cycliste au feu ne se traduit pas {non plus} par une augmentation des accidents cyclistes en carrefours.

Par ailleurs, les cyclistes ne sont pas plus infractionnistes que les autres usagers de la route.

 

Pourtant on sait ce qu'il faut faire
Les leviers pour améliorer la sécurité des cyclistes sont connus et ont porté leur fruits ces dix dernières années : modération de la vitesse, amélioration de la visibilité des cyclistes, adaptation de l'espace publics aux modes actifs, partage de la voirie... Alors, continuons résolument dans cette direction, bonne pour tous les usagers de la rue. Et agissons sur les causes réelles de l’insécurité routière : la vitesse, l’alcool, l’usage des téléphones portables au volant !

 

Les cyclistes ne doivent pas porter le chapeau avec des décisions coercitives à côté de la plaque. Mettons plutôt en œuvre les mesures sans cesse repoussées relatives à la cohabitation avec les véhicules à grand gabarit – poids lourds, cars, bus, engins de chantier...- alors qu’elles sont clairement identifiées par la DSCR depuis 2010 et qu’elles figurent même dans la mesure 11 du Plan national d’action pour les mobilités actives de mars 2014 !

Pierre SERNE, Président du Club des villes et territoires cyclables 

via Actu-vélo

Délégation à la sécurité et à la circulation routière : DSCR
Observatoire national interministériel de la sécurité routière : OINSR

 

Commentaires

* Non, je ne porte(rai) pas de casque ! Dans The place to bike, la mode à vélo. 

* "J'ai surtout porté mon casque pour des raisons de visibilité (il est jaune), car j'ai remarqué que les autres usagers, à commencer par les piétons, avaient l'air de beaucoup mieux me voir ainsi. Et je l'ai de moins en moins porté à partir du moment où j'ai réalisé que demander aux cyclistes urbains de porter un casque pour leur sécurité, c'est du même acabit qu'expliquer aux femmes de ne pas sortir le soir pour éviter de se faire agresser." Clémence Hérout, sur Facebook.

* "pour se donner bonne conscience on ressort les mêmes recettes qui ne changeront pas un pouce au comportement criminel de bien des conducteurs de véhicules motorisés !" Jean-Marie Darmian, ancien président du Club des villes cyclables. 

* "Plutôt que l'obligation du port du casque, l'apprentissage de la sécurité à vélo à l'école & ds le continuum éducatif." Club des villes cyclables et FUB, qui précise : "L'apprentissage du vélo obligatoire, comme la piscine."

 

Au moment où l'on voit se rapprocher l'indemnité kilomètre vélo (Le Monde), reconnaissance du vélo dans la panoplie des modes de déplacement, ainsi que des mesures liées à la pollution de l'air, une mesure restrictive contre le vélo ne ferait que brouiller un message encore fragile...  

Commentaires

Eh bien... le presque pire est annoncé ... le truc serait, sera, imposé aux gosses jusqu'à douze ans. "Demain, le Conseil national de la sécurité routière annoncera l'obligation du port du casque à vélo pour les moins de 12 ans", dixit Olivier Razemon sur twitter. Nous sommes foutus.
https://twitter.com/OlivierRazemon/status/649577272832356352

Écrit par : isabelle | jeudi, 01 octobre 2015

Quand verra-t-on les collectivités territoriales appliquer les dispositions de la loi LAURE à l'occasion des créations et rénovations de voirie ? Quand verra-t-on plus de radars de feux aux carrefours ? Quand verra-t-on systématiquement, à chaque feu, un sas vélos nettement marqué (exemple : la ville de Sélestat-67) quelle que soit l'importance de la chaussée ? Quand le vélo sera-t-il considéré comme un moyen de déplacement normal à part entière et pas seulement comme un loisir ou un sport ? Pourquoi, au-delà de situations individuelles certes dramatiques, cette fixation sur le casque pour les cyclistes, alors que les enquêtes d'accidentologie montrent que ce sont les piétons et automobilistes qui devraient en porter un ? Pourquoi ne pas généraliser le concept de "ville 30"? Pour ne pas entraver "la liberté de circuler" ? A quel prix ?

Écrit par : Jean-Jacques | vendredi, 02 octobre 2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu