Avertir le modérateur

jeudi, 17 septembre 2015

Au départ de Roscoff sur la véloroute n°1

vélorouteEuropéenne mais discrète, cette véloroute commence mal mais se poursuit avec légèreté. Je l'ai visitée de Roscoff à Redon, et n'ai donc pas vérifié si l'arrivée sur Nantes est conforme à ce qu'on en dit ...


Elle est européenne et on peut, une fois par jour, en atteindre le début en train. Mais à la gare pas de trace, c'est au port qu'il fallait aller. Là c'est là, n'importe où, le panneau vous attend dans son coin. Comme si l'accueil avait déjà eu lieu.

 

Casse-pattes et devinette

Ça commence par des côtes et des descentes de l'espèce casse-pattes et tortillons à la bretonne, de ceux qui font craindre d'avoir tourné en rond. Les artichauds se ressemblent des deux côtés, les maisons aussi, et les bouts de chemin itou. Mieux vaut avoir la forme.

 

Un soin constant de la sécurité...

véloroute

Saint-Pol de Léon atteint, le soin mis à nous faire éviter les grands axes est payant : nous goûtons à l'eau de mer. Après les photos j'ai fait demi-tour et roulé sur la 2 X 2 voies qu'il m'a fallu traverser une deuxième fois pour rejoindre la piste cyclable de 10 mètres qui fait le raccord. Un peu plus longue et personne ne se noie, ni se fait tuer sur la route.

véloroute

La RD769 qui vient ensuite est une vraie départementale en très longue descente, suivie d'une montée elle-même assez longue, et nous voilà enfin dans la zone industrielle de Morlaix. Et là j'ai simplifié l'itinéraire pour éviter encore une côte. J'en avais marre ! 

 

Une véloroute de plus de 1000 km

vélorouteDe Morlaix on sort à pied, pente oblige, et là encore vous ne trouverez pas le panneau sans l'aide de quelqu'un.

La véloroute, à partir d'ici, utilise le canal de Nantes à Brest. J'y ai rencontré deux variétés de cyclo-voyageurs : ceux qui font la véloroute jusqu'à Biarritz et ceux qui font le canal de Brest à Nantes. Si je le refais pour moi ce sera de Brest à Biarritz. 

vélorouteLe chemin du canal est quelquefois goudronné, parfois refait, presque toujours bien roulant (il serait dommage de fuir à cause de petites zones de gravillons). Mais il est incroyablement peu et mal signalé.

La traversée de Carhaix est encore autre chose, il faut rouler sur un sentier sauvage le long de la grand'route. Mais tout cela s'oublie vite tant le reste est agréable.

 

Manque de rigueur flagrant dans la signalisation

vélorouteAprès Gouarec cependant c'est un cafouillage de première qualité, sans rapport avec la vidange du lac. Après plusieurs aller-et-retours j'ai fini par opter par le plus simple : la RN est ici déclassée. La voie verte que l'on prend ensuite est délicieuse, mais si mal indiquée que la panique s'installe. J'ai réellement cru m'être trompée et me trouver sur l'EV6. J'y étais, mais c'était aussi la 1. Comment le deviner ?

véloroute

véloroute,guide,bretagne

A Mûr de Bretagne tout incite à se perdre, même l'absence de signalisation à votre arrivée sur le canal. A Redon je constatais qu'il valait mieux suivre le guide que les panneaux, et je fis connaissance avec l'atelier associatif du vélo. Accueil et aide vous consoleront d'être déjà sur le retour... Il est au bord de la Vilaine, sur Saint-Nicolas-de-Redon, à deux pas du canal. C'est chouette.

 

Des hébergements pour tous, parfois trop peu fréquents

Il règne à Redon une bonne atmosphère et l'hôtel de France est fort agréable. L'auberge de jeunesse de Pontivy est formidable, le camping de la ville est en bord de route et réputé sale. Le gite d'étape de Josselin n'est accessible que sur réservation aux heures de bureau, la voisine surveille férocement et n'aide surtout pas. En face se trouve un hôtel qui fait payer ses étoiles largement plus cher que ce que vaut la petite chambre aux WC chimiques qui m'a été attribuée (et mon vélo a failli "salir les murs du garage" ...). Parfois il aurait fallu anticiper mais je voulais peut-être vivre une vraie odyssée? 

 

Sans guide vous êtes cuit

vélorouteTout cela est fort bien, seul l'accès à Nantes est réputé catastrophique. Sans guide vous ne pouvez rien, même en imaginant que EV6 et EV1 sont synonymes (ce que je n'ose affirmer). Le guide des éditions Itinérance à vélo est parfait, comme il l'était sur la route du Mont Saint-Michel. Au total la véloroute du littoral m'a donné envie de la revoir, quitte à en compléter les panneaux, et à en changer le nom !

véloroute

Commentaires

Donc, entre Gouarec et Mur, cela n'a pas évolué depuis 4 ans. L'ancienne voie de chemin de fer utilisée semble toujours difficile à trouver depuis le canal. Elle est (était ?) assez mal entretenue, ce qui la rendait très pénible.
Pour le pont de la Corde, c'est pas de chance de venir à marée haute.

Écrit par : Fabien | jeudi, 17 septembre 2015

J'ai trouvé facilement cette jolie voie, mais depuis la RN déclassée ! Depuis le canal il semble qu'il y a une très forte côte... En revanche je garde le souvenir d'une voie bien roulante, en beau goudron. Elle a dû être refaite, mais toujours pas indiquée correctement, comme j'ai écrit.
Concernant le pont de la Corde, en effet j'ignorais qu'il faille attendre la marée basse... et les autres cyclistes ne le savaient pas non plus. Quel dommage ! ...

Écrit par : Isabelle | jeudi, 17 septembre 2015

Sur la Loire à Vélo, ils ont du mal à signaler les fermetures dues aux crues. L'excuse facile est de mettre cela sur le caractère exceptionnel. Bon.
Pour le pont de Cordes, un horaire des marées serait judicieux...

Écrit par : Thomas | jeudi, 17 septembre 2015

Un horaire des marées, et un troquet. Ou un pont flottant ? Ou un autre itinéraire ?

Écrit par : Fabienne | jeudi, 17 septembre 2015

Ne pas hésiter à corriger/ajouter les infos dans OSM !

Écrit par : Vincent | jeudi, 17 septembre 2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu