Avertir le modérateur

lundi, 10 août 2015

Que s'est-il passé en juillet ?

Bientôt tout s'écroule... mais nous pouvons toujours faire comme si de rien n'était.


  •  La citation

Encouraging people to try bicycling means listening to their needs rather than telling them why they should do it. -  Encourager les gens à se mettre au vélo passe par l'écoute de leurs besoins, plus que par leur dire ce qu'ils sont censés faire. Dans : There is No Right or Wrong Way to Be a Cyclist, Il n'y a pas de bonne ou mauvaise façon d'être cycliste. Marc Mitcham, Mobility Lab, 15 juillet.

Ceci s'adresse aux associations, dont les membres s'imaginent que ce qui est bon pour eux l'est pour tous, mais peut s'adresser tout autant aux responsables politiques... rendre la ville "cyclamicale" avant tout.

  • La Ville de Dieppe est déçue. Beaucoup de voyageurs à vélo passent, presqu'aucun n'y dépense ses sous ! Tiens, pourquoi ? Ça n'a pas l'air grave, et puis ... "La prolongation de l’Avenue verte entre Dieppe et Arques, votée en début d’année par le Département, sera sans doute un atout." Les informations dieppoises, 30 juillet.
  • Il y a "touristes" et "migrants"... On en a parlé, Ouest-France montre combien nous aurions à gagner à faire preuve d'humanité... ou d'intelligence.

    Ouest-France.jpeg

 

  • La drôle de photo. Pour illustrer "Place de la Concorde" le journal Le Parisien a mis cette photo :

place de la Concorde.jpg

Le vélo sert de bouche-trou

tw1207NotreDame-08-07-2015-11-07-09-313-.jpg

Remarquez, celle-ci est pas mal non plus... pour illustrer quelque chose qui se passe à Paris,
on met une photo prise au fin-fond des Landes ...

 

  • Les émissions
    • RFI consacre sa CHRONIQUE TRANSPORTS aux "ambassades du vélo" (18 juillet).
    • Europe 1 a consacré le 17 juillet toute son émission Le grand direct de l'acte à la prétendue autorisation donnée aux cyclistes parisiens de brûler bientôt tous les feux. Heureusement les deux intervenants ont été parfaits. Abel Guggenheim (FUB, Paris en selle) et Maître Lesage (avocat et membre du club de réflexion Automobilité & Avenir). Pour réécouter

 

  •  Les nouvelles, le contexte et les commentaires 

    • Il a fait chaud, et si nous avons eu chaud, ce n’était pas seulement à cause de la météo. Notre transpiration est une question politique et urbanistique sérieuse. Eau, arbres : les villes doivent changer pour nous permettre de supporter les canicules à venir. Rue 89, cité par Lumières de la ville. En période de forte chaleur, la différence entre centre et périphérie est impressionnante, elle peut atteindre 4 degrés !!! On voit le rôle de la morphologie urbaine.
    • Grèce : le premier domino vacille. "Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, l'économie a commencé à s'effondrer en 2008, le pic de production du pétrole (2006) à peine atteint. (...) La Grèce n'est donc que le premier État occidental d'une longue série qui fera défaut. (...) être le premier pays à subir cette catastrophe, pourrait être pour elle un atout (...) construite sur l'énergie quasi-gratuite. (...) elle pourrait devenir un modèle de référence pour la nouvelle civilisation à construire après le pétrole. N'est-ce pas, depuis l'antiquité, la vocation de la Grèce de servir de creuset de la pensée humaine ?" Jean-Pierre Wauters, Mediapart.
    • Comment tout peut s'effondrer. Pablo Servigne et Raphaël Stevens, co-auteurs du livre "Comment tout peut s'effondrer", et Geneviève Azam (ATTAC) retracent la littérature scientifique sur l'effondrement systémique à venir et la psychologie de l'effondrement. Ils décortiquent les ressorts d’un possible effondrement et proposent un tour d’horizon. La maison des Metallos, 13 avril 2015, dans le cadre de la préparation de COP 21. Signalé par l'internaute "Vincent". Sur youtube. 

vélo-pousseur.JPG

 Et un peu de douceur ne fait pas de mal, en Normandie, "le pays de la bagnole et du vélo sportif et touristique" selon Samy.

 

Paul Dubrule, cofondateur du groupe Accor, a été renversé, alors qu'il faisait du vélo, par un chauffard. BFM, 4 août. M. Dubrulle est connu depuis longtemps comme un très grand cyclo.

Commentaires

À présent, il n'y a plus qu'à résoudre le problème du transport et du chauffage … Lire l'excellent "L'âge des low-techs" de Philippe Bihouix

Écrit par : Vincent | lundi, 10 août 2015

La ville de Dieppe est jolie et très agréable mais il faut pouvoir l'apprécier. Du premier coup d'oeil, depuis ou vers le ferry, elle parait moche, grisâtre et remplie de bagnoles. Et comme il n'y a ni indication touristique ni aménagement cyclable viable, la plupart des cyclistes n'ont même pas envie de la découvrir, sauf quand ils voient la vieille ville depuis le pont du bateau mais c'est déjà trop tard...
Je ne suis jamais allée à Dieppe avant et je n'avais pas envie d'y rester : après l'Avenue Verte, subir des queues de poisson dans l'affreux rond point autoroutier par où passe l'itinéraire du Paris - Londres, ça donne déjà un aperçu négatif...
Autre malheur pour Dieppe, le ferry depuis l'Angleterre n'a pas les horaires très pratiques, soit trop tôt dans la matinée, soit trop tard, et là on prend juste un hôtel puis en selle le lendemain...
Comme vous le dites, pour que le cycliste consomme, il faut d'abord se mettre à sa place ...

Écrit par : Marie-Florence Chabbal | mardi, 11 août 2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu