Avertir le modérateur

lundi, 03 août 2015

Les revues de l'été

journaux6,50 €, c'est le prix de 3 des revues de vélo découvertes cet été. Les revues qui parlent de vélo se diversifient, entre mode et route; toutes manifestent une passion (voire vénération pour certaines) pour le vélo et ses rouleurs, et toutes leurs formes. Le vélo est encore très masculin dans les deux premières, et la question est tombée d'elle-même pour toutes les autres. Le vélo est sorti des tenues bariolées d'enseignes publicitaires, il devient urbain et féminin. Il y en a désormais pour chacun-e.


steel10.jpg«Notre ligne éditoriale se concentre sur l'esthétique et l'authentique (…) qui font honneur au style et à l'innovation.» Steel en est déjà à son numéro 10, et «chez Steel on aime le beau, on aime que les cyclistes soient élégants sur de beaux vélos». Steel se présente comme une revue de mode masculine, avec portraits en pied avec vélo, poses langoureuses de ces messieurs, et, avec tout ça, une plongée dans le monde des coursiers new-yorkais, aux Canaries ou à Buenos aires. Silvi de Ameida, qui écrit aussi dans d'autres magazines de vélo, y signe un papier sur la sortie "Rapha" de son club, le Paris Women Cycling Club. Ce sera la seule touche féminine de ce numéro, avec l'annonce du Women's 100 et de la Course by Le Tour. Tout ça nous mène loin de nos vieux biclous de province qu'on roule en tongs ! 

Steel, le vélo, la culture, le style. 6,50 €

A visiter aussi : le café-boutique Steel, (pardon, le Steel Cyclewear & Coffee shop), 58 rue de la Fontaine-au-roi, Paris 11°.

 

pedale.jpgSo Foot, dont j'ignore tout puisque c'est un media de foot, a sorti un Hors-série intitulé : «Pédale !». Je ne sais pas pourquoi. Voici encore un magazine à tendance élégante, qui nous emmène en Colombie, se balade sur les traces de Armand De Las Cuevas, doué et perdant, dresse le portrait de Robert Millar, cycliste britanique dont on dit qu'il aurait changé de sexe, ou de Peter Sagan, dont on se demande s'il est une tête à claques ou le sauveur du cyclisme. Avec la vie de Major Taylor, champion noir des tout débuts du 20° siècle, gravement victime du racisme, c'est toute la revue qui tourne autour du Tour et de ses hommes, histoire, anecdotes, présent et futur, présenté là aussi comme une revue de luxe, tendance carrément dépressive.

Pédale ! 6,50 €

 

carnets d'av.jpgAvec Carnets d'Aventures nous revenons en pays plus familier. Son numéro spécial « Voyager à vélo, 3 jours ou 3 ans » mérite d'être acquis même pour préparer le voyage de l'année prochaine, ou le suivant. Voyager avec les enfants, seul(e), test de sacoches, de remorques, de selles (enfin une revue qui ne cède pas à la marque unique...), freins, etc. Récits de voyage, conseils, bonnes lectures... le tout pour … 6,50 € !

journaux

200.jpg200. Nous en sommes au numéro 5 de cette excellente revue qui s'intéresse de façon très vivante à toutes les formes du vélo. Elle souffre d'une distribution défaillante, ce qui fait qu'il faudrait s'abonner. Au numéro elle coûte 5,80 € (depuis ce numéro-ci) en France et 6 € en Belgique. C'est eux qui ont fait le Love-tour, un tour par grandes étapes, dont le tracé est le résultat d'un concours auprès des lecteurs. Dans le n° en cours, notons entre autres une visite à Ferrare qui démythifie un peu la ville et nomme d'autres cités italiennes à visiter, des témoignages de cyclo-voyageurs sur la Loire, la coopérative belge Velofabrik et la fonderie Roger, celle des coureurs en plomb ! 

Même problème d'approvisionnement avec Cycle ! Magazine, tout aussi excellente et s'intéressant aussi à toutes les formes du vélo. Le n° 5 est attendu pour la fin du mois. Son titre sera "Les confins" (ISBN: 978-2-940365-951). Alors, s'abonner aussi (choisir le pdf)! 

journauxLa différence entre les deux : Le style d'écriture, plus rapide chez 200, plus soigné chez Cycle!; le traitement de l'actualité, discret chez Cycle!; l'aspect, magazine pour 200, de collection pour Cycle!; la vénération pour les grands anciens, surtout présente chez Cycle! ainsi que le traitement d'un thème majeur par numéro.

journauxLes similitudes : la périodicité, de l'ordre de 2 ou 3 mois, la date de naissance, fin 2013 ou début 2014 ; le besoin de s'abonner, sinon c'est trop compliqué ; et surtout : je m'y retrouve. L'impression d'avoir enfin changé d'époque. Finie la consultation ennuyée des magazine «de vélo» où l'on ne parle que de performances et de marques, et que de bonshommes.

 

M'enfin mesdames ne vous réjouissez pas trop vite. Le mensuel Causette, journal féministe moderne, fait remarquer notre lectrice Sylvie Bottinelli, a bien du mal à sortir du cliché "voiture individuelle = liberté féminine". Mais dans son numéro de cet été, l’article « Les femmes font leur vélorution » met la vélo-école en valeur. Petite première, vous en conviendrez.  

Je ne voudrais pas oublier ... toutes les revues associatives, souvent intéressantes, les magazines gratuits (je pense surtout à CityRide, qui fait un vrai travail de journaliste), et les blogs et sites (mention particulière pour Elles font du vélo et pour Voyageons autrement). Mais cet article voulait surtout parler de ce qui m'avait étonnée dans les kiosques de cet été. 

09:00 Publié dans Publications | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : journaux

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu