Avertir le modérateur

mardi, 21 octobre 2014

De Tours à Chartres par la nouvelle véloroute de Saint-Jacques

couv carnet.jpgLe retour de Tours (*), je l'ai fait avec le carnet de route publié par la Région Centre pour l'itinéraire qu'elle vient de créer entre Chartres et Chatellerault, intitulé « Saint-Jacques à vélo ». (*) retour en direction de Paris.


iti néerlandais.JPGUn itinéraire largement déjà connu
Une Région, c'est plusieurs départements. Cette véloroute est peu et mal indiquée au départ de Tours, pas du tout ensuite, et très bien enfin. Ca dépend du département.

Mais une surprise tout d'abord doit être signalée, c'est que cette véloroute est calquée sur l'itinéraire exploré par Clemens Sweerman et Wobien Doyer, vérifié, adapté et publié régulièrement par les éditions Pirola depuis les années 90. Alors lorsque l'itinéraire ne coincide pas, ça va être le bazar. Pour ma part j'avais déjà parcouru plusieurs fois cet itinéraire, avec la carte routière seulement ou avec le guide Pirola. Rappelons au passage qu'il ne s'agit pas de l'itinéraire européen, mais de la réutilisation sans le dire d'un itinéraire très prisé. 

cartes différenciées.jpg

jalonnement incomplet.JPGSans panneaux le doute s'installe
Au départ de Vouvray le jalonnement, disais-je, est capricieux, mais il aide quand même à trouver quelques beaux nouveaux aménagements. Le carnet de route ne saurait suffire, et c'est bien là le problème, car ensuite je n'ai pu m'empêcher de le contester !
D'abord il avait bien fallu le reporter sur ma carte routière habituelle, et constater que mon itinéraire des années antérieures ne correspondait pas toujours. Par ailleurs les nouvelles voies vertes ne figurent nulle part, évidemment.
Je n'ai alors pas compté le nombre d'arrêts pour étude de ma carte, le carnet de route proposant quelques côtes terribles que mon propre itinéraire avait évitées, ou résultant d'autres options que les miennes.
Ce fut laborieux, haché, et source de vraies erreurs, y compris dans les endroits dont je me souvenais assez bien. Il n'y a aucun charme à rouler dans ces conditions.

présignalisation.JPGLe pur bonheur de se laisser guider
Le premier panneau sérieux se trouve avant Cloyes, après le changement de département. A partir de là ce fut un pur bonheur que de se laisser guider par la présignalisation au sol et par les panneaux normés. Cette présignalisation au sol m'a paru être une très bonne idée, rendant la progression très fluide. On sent très clairement la différence entre un itinéraire indiqué et un itinéraire qu'on doit trouver avec une carte, sans explications. Mais le choix de préciser tantôt "via Chartres" ou "via Tours" est malheureux, tout comme de changer de numéro. Au nord de Tours, ce devrait être plutôt "vers Chartres" ou "vers Tours" suivant le sens, et au sud de Tours "vers Châtellerault". Mais au nord de Chartres, ce sera "vers Paris".

via via.jpg

place principale.JPGLa signalisation est indispensable, mais doit être parfaite
Mais tout reposant sur la signalisation, elle doit être parfaite. Or ce n'est pas le cas. J'ai signalé en mairie de graves erreurs (des inversions de direction!!!) à deux reprises, et les deux fois on m'a dit que le responsable était le Département. J'ai aussi constaté l'abus de la signalisation minimale, par exemple sur une place centrale (photo à gauche) où tout indique, comme on le souhaite d'ailleurs, que le cycliste va s'arrêter, au café, au marché, à l'office de tourisme … évidemment il ne sait plus par où il est arrivé !

Mais à Illiers-Combray, le cafouillage a dû être fait exprès et ce sale patelin ne mérite pas votre visite.

Via Chartres.pngLes bons choix d'itinéraire
En revanche je souligne les excellents choix d'itinéraire concernant les montées vers les centre-ville de Chartres et de Châteaudun, par la route la moins pentue, quitte à faire arriver par l'arrière. Dans les deux cas ce fut facile, alors que toutes les autres solutions impliquaient de monter à pied, ainsi que je m'en souvenais fort bien ! Mais à Chartres, depuis le sud, il faut vraiment faire confiance, car le passage sur les boulevards donne surtout envie de les fuir. 

Un carnet de route vaguement indicatif
Le carnet de route n'a de valeur que très générale et ne peut en aucun cas suffire. Il y manque de nombreuses mentions toponymiques, ainsi que celle des aires de pique-nique. Les hébergements y sont juste mentionnés, sans distinction entre un camping et un hôtel 3 étoiles !!! (et sans adresses ni téléphones, tant qu'on y est).

sur route fragile.JPG

Et pourtant, ça rapporte
Le tourisme est une affaire qui va rapporter. Le label «pêcheur» vient ici ou là compléter le label «vélo», au grand dam' du gardien de camping qui y voit deux populations aux habitudes trop discordantes (bottes boueuses contre tongs ; soirées apéro contre dodo à la nuit...). Heureusement le label vélo ne recouvre pas grand'chose, si ce n'est ce fameux abri à vélo fermé, qui, paraît-il, est parfois demandé. J'en ai vu un, dans un camping privé. Le label était suivi à la lettre, ce qui a donné : pompe à air ne fonctionnant pas et abri à vélo fait d'un abri de jardin léger et tout petit, acheté visiblement au brico-jardinage du coin, posé sur un terrain en pente, fermé d'un petit cadenas et doté de pinces-roues. L'accueil ayant été fort aimable je n'enfonce pas plus, mais note que j'y ai mis mon vélo : s'il y avait eu le moindre problème sur mon emplacement, on me l'aurait reproché. Un "atout" qui disqualifie le reste. 

 

près de Chartres.JPGAu total, cet itinéraire vaut la peine, mais il faut l'organiser soi-même. A Chartres vous prendrez le train pour éviter la région parisienne, ou, encore plus simple, ... vous utiliserez le guide néerlandais, qui vous fera passer au large. 

 

Evitez l'Île-de-France à tout prix et choisissez bien votre guide !
Dans l'autre sens, idem : depuis Paris, prenez le train jusqu'à Epernon, car les premiers panneaux ne se trouvent qu'après la région d'Ile-de-France. Soyez vigilants, les itinéraires Paris-Mont-St-Michel et le Paris-Saint-Jacques s'entrecroisent ou se confondent sans qu'on s'y retrouve facilement jusqu'à, peut-être, Fontenay-sur-Eure ou Illiers-Combray, au-delà de Chartres. Inutile de compter sur le carnet de route, mais inutile aussi de compter sur le guide "De Paris au Mont-Saint-Michel à vélo" des éditions Ouest-France. Il est bourré d'erreurs, les repères sont mal placés (telle église est posée sur le mauvais côté de la route, telle commune est déplacée de plusieurs kilomètres, tel chemin est introuvable, etc), les hébergements ne sont pas repérés sur les cartes, dans la liste il manque des gites d'étape, et d'ailleurs la méfiance s'installe dès la légende de la première carte : Il y a de longs pointillés dessus dont la légende ne dit rien. Ce guide ne donne d'ailleurs aucune indication sur la façon de rentrer dans Chartres ... Ces guides pleins de texte (comme si on pouvait lire en roulant!) feraient mieux d'avoir de bonnes cartes. Sans guide et sans signalisation jamais vous ne trouverez le chemin de Paris à Epernon ! 



Pour télécharger le carnet de route
, sans couverture, voir le site internet de la commune de Vigné. C'est ce que j'ai trouvé de mieux ...

couv carnet.jpg

 

Notes sur le même sujet : 

Commentaires

Bien d'accord, un bon guide d'itinéraire cyclable, c'est :
1. une carte précise, avec indication de points de repère;
2. les coordonnées exhaustives des hébergements possibles le long de l'itinéraire (agréable souvenir de ma randonnée avec mon gamin le long du Canal du Midi de Toulouse à Carcassonne, avec l'excellente carte amovible du guide réalisé par Philippe Calas).
Si, en plus, la signalisation sur le terrain est intelligemment faite et non bâclée ...

Écrit par : Jean-Jacques | mardi, 21 octobre 2014

Au moins pour la traversée de l'Eure-et-Loir (Epernon/Cloyes-sur-le-Loir), vous trouverez dans ma signature, en complément du carnet de route régional et de la signalisation directionnelle de terrain, des fiches téléchargeables (cartes et descriptif du parcours) ainsi que les coordonnées de tous les hébergements présents sur le fuseau de la véloroute.

Écrit par : jean-marie | mercredi, 22 octobre 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu