Avertir le modérateur

lundi, 16 juin 2014

Le guide de la véloroute des Pèlerins vient de paraître

cyclotranseurope,vélorouteVoici le premier tome du guide de la partie française (et belge) de l'eurovéloroute n°3, proposé (e) par l'association CyclotransEurope. De Namur à Tours, une belle randonnée, très largement en site propre, sur le chemin de Saint-Jacques. (Présentation le 19 juin à Paris)

Ferrière la grande,
à la sortie de Maubeuge. 
Au bout, Notre-Dame de Paris ! 


Franck Davidson, le fondateur de CyclotransEurope, rêvait d’une piste cyclable entre Moscou et Saint-Jacques. Ce que vous allez parcourir y ressemble assez, c’est une succession de belles voies vertes, avec seulement quelques interruptions.

cyclotranseurope

Presque toujours remarquablement précis dans ses descriptions de l'itinéraire, en complément des cartes de chaque portion, le guide vous permet de trouver votre chemin, à une condition cependant : être attentif. Car, sur le terrain, en France du moins, le fléchage n'est pas encore posé partout et il peut être assez sommaire.

Loin des routes et des grandes villes,

le chemin comme avant-guerre (1)

 

Vertus de la lenteur

Le méchant tourniquet vert qui vous empêche d'aborder la voie verte de l'Avesnois ayant certainement disparu pour votre visite, quittons Maubeuge et place à la lenteur d'un sentier charmant, hors du temps et des moteurs. La voie verte de l'Avesnois n'est pas revêtue, et celle de la Thiérache l'est un peu, depuis peu, mais de graviers tout neufs en couche trop épaisse. Vous voilà au moins libérée de l'obsession de la vitesse et en route pour le pèlerinage. (Vous n'en apprécierez que plus le goudron, lorsqu'il se présentera enfin, mais devrez accepter avec lui des territoires moins hospitaliers.) 

cyclotranseurope

cyclotranseurope

Premier accès après Maubeuge, photo pour l'histoire ?  (1)



Voie verte de l'Avesnois





Voie verte de la Thiérache


cyclotranseurope



Encore mieux que dans le guide

Mais cela ne durera pas si longtemps, car nous sommes déjà aux portes de la région parisienne. Certes le département de l'Oise est en train de créer tout un réseau de voies vertes bien indiquées et bien goudronnées, mais il fiche en l'air l'itinéraire par un énorme chantier routier. Il faut donc toujours prévoir de la marge, et disposer de cartes routières classiques. 

cyclotranseurope


Auparavant il vous arrivera de découvrir que la réalité est déjà meilleure que celle décrite par le guide, ce dont vous ne vous plaindrez pas. Moins de changements de côté sur le canal, par exemple. A partir de Chauny, le vrai goudron tout neuf autorise enfin ce pédalage régulier seul propice à la naissance des idées. 

cyclotranseurope

Tous les chemins ... passent par là !

Vous croiserez plusieurs itinéraires de ce type.



Trans'Oise

Se munir de cartes

La fin, entre Senlis et le canal de l'Ourcq, commence par une belle série de voies vertes forestières, mais là le guide, exceptionnellement, ne m'a pas permis de les trouver ! Puis viennent les routes au trafic nerveux et les sens interdits dont il vous faudra vous affranchir. Cette avant-dernière étape avant Notre-Dame peut se révéler pénible, et l'on pourrait prendre un train dès Compiègne.

Ce serait dommage, il y a encore quelques beaux morceaux à parcourir. 

 

Les auteurs du guide auront fait leur possible, parfois sans illusion, pour trouver le meilleur passage. Je n'ai pas toujours respecté son programme, préférant à l’occasion suivre les panneaux, ou mon instinct, pour le meilleur ou pour le pire, je ne sais pas.

 

cyclotranseurope  cyclotranseurope

La réalité est toujours en avance sur l'écrit 

Nos amis néerlandais veillent !

 

Une sociologie de nos contrées

Tout cela fait une excellente étude de cas, de la France pauvre, tranquille et accueillante à la France en train de devenir sinistrée, fermée, violente. Au nord vous ne cessez d'échanger des salutations, au sud les regards se détournent, les garages sont clos, les abris-bus n'ont même plus de banc ! Au nord les défaillances du guide se rattrapent, pour peu que vous parliez la langue. 

cyclotranseurope

Au sud de Senlis, même un cycliste a refusé de s'arrêter ! La pluie commençant à tomber est-elle une excuse valable ??? A l'îlot «ma chère» de Senlis a succédé des terres dures, aux habitants absents, à eux-même et à leur territoire sans doute aussi, aux rues et routes inhospitalières, aux villages devenus informes. Il faut les parcourir pour le savoir vraiment. Seuls vélo et marche à pied vous en donnent la possibilité.


En France, mieux vaut ne pas savoir lire

(route de Van Gogh)


Il n'y a aucune excuse pour ne pas y aller ! 

La randonnée de Maubeuge à Paris se fait en quelques jours, une petite semaine. Vous découvrirez une France méconnue et attachante. Et si la fin vous rebute vraiment, prenez le train. Tous les TER acceptent les vélos en-dehors des heures de pointe. De Paris-gare du Nord à Maubeuge il y a deux trains par jour et ça ne prend que 2 heures. Mais n’oubliez pas : le trajet décrit dans le guide commence à Namur, Belgique, sur un RAVel !



Dernière heure !

(1J'avais communiqué mes remarques à l'association dès mon retour. Le résultat est là : "Le portique du parc St philomène sera démonté bientôt, et des travaux seront bientôt engagés par le CG59 pour améliorer la vv de l’Avesnois." Comme quoi l'association est bigrement utile ! La photo du tourniquet est donc bien "pour l'histoire", et ce blog pas sans effet.




Le carnet d'Isabelle

Voie verte de l'Avesnois

Maubeuge, camping municipal au nord, très bien. Grand Hôtel, près du pont. Bien, bon accueil, tout bien. tél 03 27 64 63 16. Gare : Le personnel s'étant vu notifier l'interdiction d'aider les cyclistes chargés à traverser les voies à niveau, les nouveaux escaliers ont été dotés de rampes, qui rendent service à la montée. Les nouvelles marches étant plus larges que d'habitude, la manœuvre de descente est aussi moins humiliante qu'ailleurs. Il aurait quand même fallu créer des plans inclinés ou installer des ascenseurs, car le sens de l'accueil maubeugeois ne peut pas tout.

Voie verte de la Thiérache

Fourmies : camping privé. Penser à réclamer l'électricité, et l'eau chaude pour la douche, puisqu'elles sont comprises dans le prix.

Marly-Gaumont : le camping est fermé

Proisy, ancienne gare : Au jardin d'Hélène. Stages de plantes sauvages, comestibles et médicinales. www.lejardindhelene.blogspot.fr

Guise, au familistère : cantine-restau-bar, à toutes heures;  librairie énorme et stupéfiante (architecture, urbanisme, socialisme...) et souvenirs extras.

Macquigny. En remplacement du camping pas trouvé, prendre la RD 69 en direction de Proix. Camping municipal à Vadencourt, café-épicerie au village, camion pizza sur la place les vendredi soir (et plus en saison). Une bonne étape.

Viry-Noureuil. Pour aller à l'hôtel il faut quitter le canal par la route qui précède. La sortie sur la RD est hermétiquement close!

Compiègne

Hotel de Flandre, près du pont central, à proximité de la gare. Soirée étape, excellente isolation phonique, garage pour les vélos. tél 03 44 83 24 40.

Senlis

Les hôtels sont sur la route qui passe derrière l'ancienne gare, sur l'ancienne route nationale, aujourd'hui RD 1324 : Après le concessionnaire automobile mais avant l'accès à l'autoroute, qui vous annonce « Porte de la Chapelle 25 minutes »... joyeuses vacances !!! Attention, hôtels de chaîne, pas de garage à vélo ; solutions de fortune : une chambre au rez-de-chaussée ou vélo accroché à la rambarde de l'entrée.

 

 

Présentation le jeudi 19 juin 2014 à Paris

cyclotranseurope,véloroute,guide



Commentaires

Félicitations à l'association CTE pour ce guide. Pour avoir effectué le trajet Sud de Melun - Orléans ce week-end, je ne peux qu'inciter les lecteurs à enfourcher leur vélo.
Le trajet Fontaines-le-Port - Moret-sur-Loing (20 km) passe par de jolis villages en bord de Seine (Samois, Samoreau). De Moret à Montargis (50 km), le parcours suit le canal du Loing. Si, à partir de Souppes-sur-Loing, le terrain devient nettement moins roulant (simple trace sur le chemin herbeux de halage), il n'en est pas de même entre Moret et Nemours, où le Département vient de finir une nouvelle portion de 10 km de voie verte.
Le long du canal du Loing vous aurez le loisir d'observer les péniches et les plaisanciers (bateau à moteur et même voilier avec le mât rabattu) et manœuvrer les écluses.
A l'écluse des Buges, au Nord de Montargis, se finit le canal du Loing et commencent le canal de Briare (navigable vers le sud Est) et le canal d'Orléans (non navigable).
Pour la section Montargis - Orléans, suivez le parcours de l'EV3 et faites une halte au joli village de Lorris (Halle, Eglise). Mais vous pouvez aussi rester sur la canal. Hormis les pêcheurs vous serez sûrement seuls. Sur près de 85 km, de Montargis à Orléans, vous pouvez traverser le Loiret sans même emprunter une route. Le canal est resté sauvage. Et il est probable que vous effraierez quelques hérons en passant.
Je ne l'ai pas dit, mais rien n'est balisé ou indiqué. Il suffit néanmoins de suivre la Seine puis le canal du Loing et le canal d'Orléans. Difficile de se perdre !

Écrit par : Bruno | mardi, 24 juin 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu