Avertir le modérateur

lundi, 16 septembre 2013

Canaux champenois et bourguignons, suite

DSCN5853.JPGDe Champagne en Bourgogne, et de Dijon à Migennes par les véloroutes futures
2) La signalisation et le facteur humain
L'application bornée de la règle et les économies à court terme évacuent le facteur humain. C'est pourtant lui qui produit la richesse et l'adaptation aux réalités.
Sur l'itinéraire «Canal de Champagne à Bourgogne» puis «Canal de Bourgogne» le jalonnement varie d'un département à l'autre et sans doute d'un responsable à l'autre.


D'abord il n'y a rien, entre Vitry-le-François et Saint-Dizier, et au-delà.

DSCN5746.JPGEnsuite les panneaux sont énormes, et la réalisation bourrée de bonnes intentions, avec une excellente distinction entre ce qui est pour les cyclistes seuls (en vert) et ce qui est pour tous (en blanc), mais indiquant aussi des lieux bien trop éloignés, ou bien où il ne faut surtout pas envoyer les cyclistes (routes très importantes!). Cela se passe comme si les concepteurs avaient consciencieusement appliqué des recommandations, sans bien en comprendre le sens.

blanc hors vv.png

Mémoriser tout ça avant même de savoir à quoi ressemble la route ??? Les panneaux doivent être là où on décide ! 

Plus au sud on revient à une taille plus raisonnable, mais le sens du vert / blanc va se perdre. Ce seront maintenant les services qui seront en blanc !!!DSCN5845.JPG

trop loin !.pngEnfin, sur le canal de Bourgogne, la taille est d'abord correcte, mais plus aucun service ni distinction vélos / tous véhicules n'apparaît.

 

Une accumulation au fil du temps. Résultat pas si mauvais, différence entre "sur voie verte" et "sur route" et indication du pôle-destination. 

Trop de barrières, et trop de vieilles interdictions
que personne ne comprend ni ne respecte ! 

pas trop mal.png

DSCN5814.JPGEn revanche, toujours sur le canal de Bourgogne, et pour la première fois, mais seulement sur la moitié environ, les panneaux sont là où on en a besoin et pas en «pré-position» éloignée comme l'induit la transposition laborieuse des règles de la signalisation routière. Ici les panneaux sont pile dans le carrefour, c'est-à-dire là où on s'arrête pour décider de la suite. Ils sont en double si besoin, et depuis la route quel que soit le côté d'où l'on arrive. Leur implantation témoigne à coup sûr d'une connaissance réelle, non des «règles officielles» mais du comportement des cyclistes.

Ci-dessus et ci-dessous :
Rabattement depuis l'extérieur et hiérarchisation du réseau.
Position des panneaux là où ils sont utiles. 

DSCN5822.JPG

DSCN5825.JPGLes panneaux d'information vont dans le même sens. Ici ils s'adressent aux cyclistes et les renseignent sur ce qui les intéresse directement (c'est quoi ce que j'ai sous les yeux? Est-ce que c'est pentu ou loin d'aller à tel endroit?), alors que plus à l'ouest ils brodent de jolies choses pseudo-pédagogiques sans même qu'on sache où on est.


Ici on sait ce que c'est que d'être à vélo !


 

petits patelins.pngtout égal.pngMêmes remarques pour la signalisation d'itinéraire. Au nord, signalisation sans hiérarchie, les deux prochains lieux, qu'ils soient minuscules ou majeurs. DSCN5843.JPGEnsuite on trouvera les indications du point majeur et du point le plus proche, ce qui est conforme aux besoins.

Bonne structuration de l'itinéraire.


A mesure qu'on se rapproche de Migennes, la signalisation se réduit. A partir des environs de Montbard on ne sait même plus exactement où on est et la signalisation d'itinéraire, comme d'information, finira par disparaître. où suis-je ?.JPGIl ne restera plus que les services, trop en avant par rapport aux carrefours...

et la multiplication des barrières et mentions d'interdiction.

DSCN5868.JPG

sur écluse.png

Sur les maisons éclusières voici exactement l'information utile.  vers camping.JPG

par les voisins 01.JPG




 


Plus on s'approche de Migennes moins il y a d'indication. 

Le canal lui-même se dégrade, son eau est ponctuellement envahie d'herbes, mais cela ne le rend pas moins plaisant. En effet, dans cette partie pauvrement traitée, les écluses s'ouvrent et se ferment à la main. Contact humain, services ou simples renseignements sont là. On comprend vraiment que les éclusiers résistent à l'automatisation des écluses et, s'ils le demandaient, ils seraient sûrement soutenus par leurs clients-usagers, de l'eau comme du chemin !  


Il faut parcourir le canal de Champagne à ... Langres, et aussi plus au sud jusqu'à la Saône. Mais la véloroute n'existera que lorsque la continuité entre tous les tronçons sera assurée, qu'il s'agisse de points noirs, de villes de jalonnement ou de travaux. Ou de proximités, ignorées pour l'heure, entre l'ensemble venant de Champagne et l'ensemble bourguignon. Les paysages sont magnifiques et la quiétude assurée.

Il faut parcourir le canal de Bourgogne, pour ses paysages, ses habitants et ses monuments. Mais les pouvoirs publics pourraient faire ce qu'il faut pour accueillir un peu mieux et assurer les continuités ! (Je ne vous ai pas dit que de Migennes rien n'indiquait non plus comment rejoindre le canal du Nivernais ...). Un peu de considération ne nuit à personne.


  • Sur la carte de l'AF3V vous verrez clairement ce qui a été décrit dans les deux notes. L'existant (même mauvais ou seulement théorique) y est en couleur (différentes selon la nature du revêtement ou du statut), le prévisionnel y est en gris. 

carte_site_AF3V_17aout2013.png

  • Mes autres coups de coeur (sites), tous à proximité du canal de Bourgogne :
    • L'exposition Géographie(s) humaine(s) au château de Tanlay, et, surtout, la visite guidée par le directeur du Centre d'art de l'Yonne. Un guide indispensable pour aborder l'univers de la photographie.
    • Le mystérieux château de Maulnes, de la fin du XV° siècle, étrange de modernité et dont les hôtes ne pouvaient comprendre le plan. Un lieu de parties fines ???
    • L'église de Chassignelles, à côté d'Ancy-le-Franc, tout en haut du village. Elle offre un ensemble émouvant de fresques. Le guide -bénévole- fut magnifique. C'est "un site incontournable de l’histoire de l’art" nous dit Petit patrimoine.com
    • La grande forge de Buffon. Aux prémices de la mécanisation industrielle, un ensemble créé par un des grands esprits du 18° siècle dans un vallon plein d'eaux. Le site est toujours propriété de la famille, et se trouve en plein isolement rural. Une halte s'impose, pour toutes les générations. Sur le site internet vous verrez de très belles photos prises pendant les inondations de ce printemps (un exemple à suivre pour les véloroutes ... ).
  • Guides Chamina
    • Champagne  Ardenne, de Vitry-le-François au sud de Langres.
    • Le Tour de Bourgogne à vélo, de Dijon à Migennes.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu