Avertir le modérateur

mardi, 08 mai 2012

Que veulent les cyclistes ?

Les cyclistes veulent qu’on enlève barrières et chicanes des pistes cyclables et qu’on laisse les seuils à zéro.
Les Toulousains ont manifesté sur ce sujet le 25 avril, juste après les Parisiens du Val-de-Marne.
Comme on voit, c'est plutôt modeste, comme demande. Mais essentiel, naturellement.


Les chicanes découragent la pratique du vélo, rendent les pistes cyclables inconfortables et dangereuses, et sont totalement inutiles.

Elles ont en principe deux fonctions : empêcher les intrusions des véhicules motorisés ; empêcher les cyclistes de sortir trop vite de la piste. Dans la pratique, selon VéloToulouse, voici comment cela se passe :

  • Elles obligent les cyclistes à fortement ralentir à chaque intersection, ce qui est ridicule et usant.  Doit-on rappeler que cela est passé de mode, alors que des réflexions sont en cours sur la création de réseaux express vélo visant à rendre les déplacements à vélos plus fluides et rapides ?
  • Elles sont très difficiles à franchir avec une remorque, un vélo couché ou un tricycle, alors que ces modes de transport sont de plus en plus répandus et enrichissent la gamme des vélos, donc les possibilités du vélo.
  • Elles sont souvent très difficiles à franchir par des personnes à mobilité réduite, ce qui est quand même le comble.
  • Ce sont de véritables obstacles placés directement en travers de la piste, qui peuvent s’avérer dangereux, notamment s'il s'agit de piquets.
  • Elles s’avèrent inutiles pour empêcher les scooters de passer. Tout le monde le sait. Mieux vaut en tolérer certains qui finiront par se sentir mal, non sans avoir posé tous les panneaux nécessaires et fait intervenir la police.
  • Attirant l’attention du cycliste sur le franchissement de la chicane, elles détournent son attention de la traversée de la route.


En conclusion, les chicanes, barrières et piquets ne s'attaquent pas à la source du danger, et n'empêchent pas les intrusions. Elles empêchent juste les cyclistes d'utiliser la piste.

Vous aurez remarqué que de nombreuses agglomérations les retirent, ou ne les remplacent plus. Et de nombreuses voies vertes sont construites sans. Je remarque que lorsqu’il y a beaucoup de cyclistes, les intrusions motorisées se font rares. Encore plus si l'autorité se manifeste. Et pour qu'il y ait beaucoup de cyclistes dessus, il faut que son confort soit réel : la piste deviendra un axe de liaison.

 

« Si, à certaines intersections avec une route, certaines chicanes ont été disposées pour ralentir les vélos, nous demandons le retrait des chicanes sur la piste cyclable et le placement de ralentisseurs sur la route traversée pour faire ralentir les véhicules. » dit VéloToulouse.

Pourquoi pas, en bonne logique ? "Cela a déjà été fait sur les allées Maurice Sarraut, à l’intersection avec la piste longeant la voie ferrée." S’il y a danger, il faut le limiter !

 clip_image002.jpgclip_image004.jpg






Quant aux seuils, en entrée de piste ou en bordure de dos d'âne, c'est la même chose : ils cassent les vélos, ou du moins les moyeux. Leur raison d'être officielle est le "filet d'eau". Cela veut dire qu'on ajoute la piste à un système déjà établi, au lieu de réorganiser filets d'eau et avaloirs. Est-ce qu'on mettrait des marches de trottoir à l'entrée d'une nouvelle voie ? C'est pourtant la même chose. De plus, à force, les cyclistes tentent de les éviter, ou de les prendre perpendiculairement : cela ajoute au danger ! Les seuils qui ne sont pas à zéro sont du travail bâclé. En conception ou en travaux.

*

Construire des pistes et en empêcher l’utilisation,
c’est quand même le comble de l’incompréhension !

 

Le Parisien.jpg


Sur ce thème on peut aussi relire :

Ste Colombe.jpg

Via Rhôna : entrée interdite,
Barrières et chicanes sont la plaie du cycliste
9 août 2011

J'aime bien aussi les photos que j'ai mises dans
Vous cyclez en Bourgogne, Chalon vous ignore
30 novembre 2011

 

Commentaires

La manifestation des cyclistes val-de-marnais est bien décrite sur leur site, avec des photos et une petite vidéo (lien dans la signature).

Écrit par : Abel | mardi, 08 mai 2012

Problèmes identiques à Blois : suivez le lien dans ma signature.

Écrit par : Carl | jeudi, 10 mai 2012

A vos disqueuses et autres tronçonneuses ?
Non, tout de même pas, je conseille plutôt à tou(te)s les cyclistes confronté(e)s à ces absurdités d'écrire, écrire, écrire pour signaler, signaler, signaler et proposer, proposer, proposer... c'est usant, parfois frustrant car on ne voit pas le résultat de suite mais c'est la seule solution pour tenter de faire avancer le schmilblick, avec la participation aux réunions publiques, concertations, etc. pour tenter de faire entendre, avec diplomatie, la voie des cyclistes.

Écrit par : Jean-Jacques | jeudi, 10 mai 2012

Oui ! Oui ! Bien d'accord, c'est ridicule ces chicanes. Au moins un feu rouge on a une chance de l'avoir au vert, mais là c'est niet.
Pour rigoler encore plus, essayez de franchir une chicane en Tandem (ou avec une cariole....)

Écrit par : Pierre | mercredi, 23 mai 2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu