Avertir le modérateur

mardi, 22 novembre 2011

De Champagne à Bourgogne, bientôt une véloroute de 1er plan

La véloroute de Champagne à Bourgogne avance à très grands pas. Elle rejoint l’eurovéloroute 6 à Saint-Jean-de-Losne, qui ouvre elle-même les portes du tour de Bourgogne, en lieu et place de Chalon qui s’en fiche.
Les véloroutes françaises étendent leur magnifique toile d’araignée, et, bientôt, on passera de l’une à l’autre comme on jongle déjà entre le guides.

Essai de description du nord au sud de ce qui fut ma plus belle balade de cet été. Et de loin ! C'est magnifique. 
-- Avec les photos des étapes de la fabrication d'une voie verte --


La Champagne y croit et y va. (1)

La voie verte de Saint-Dizier à Langres existait déjà. Mais maintenant elle est officielle, et c’est délicieux. C’est comme si tout le département de la Haute-Marne nous faisait les yeux doux : venez voir mon église, ma mise au tombeau, mes beaux tilleuls, ma belle turfière … même si c’est trop loin pour être réaliste (jusqu’à 9 km de la voie !), et même si l’ouverture des églises de village n’est pas garantie… Des campings charmants (Vouecourt, le seul en France qui ne distingue pas les randonneurs des camions : même tarif pour tous !), pas assez nombreux sans doute.7.jpg

1.JPG2.jpg----------------------------------------------------------------------------------------------

Je ne dis pas merci à l’office de tourisme de Chaumont. Monter à cette ville n’est pas une mince affaire. C’était perdre son temps, pour m’entendre dire qu’ils n’ont aucun document sur la voie verte, pas même fichus de me donner la liste des campings ! Pas merci non plus à celui de Langres. Il faut bien une heure pour gagner à pied cette forteresse, qui n’a pas d’informations non plus. Une belle (au début) voie verte assure sa sortie vers le sud, mais n’est indiquée nulle part. Il m’aurait été impossible de retrouver mon chemin (un chemin rural cahoteux !) sans le guide.

Mais merci à l’équipe de la DDE, rencontrée après Chaumont, d’avoir écouté mes compliments sur le jalonnement différencié (vert pour cyclistes, blanc pour tous, comme conseillé en Aquitaine il y a 15 ans  par madame votre servante) et le rabattement, plus un compliment resté muet de peur qu’ils ne le changent. Ainsi que mes quelques recommandations.

En tous cas, sautez pour cette fois Langres, la ville ne souhaite pas votre visite, et oubliez la promenade avec les enfants, c’est fini pour le moment.

4.jpg5.jpg

----------------------------------------------------------------------------------------------

Sortilèges du canal

Continuons vers le sud, ça se corce, et je ne sais pas si j’aurais osé flécher. Mais justement, l’itinéraire quitte alors les bords de la Saône, et vous êtes invités à suivre la D128. Vous voilà contraint de vous arracher aux sortilèges du canal, et vous retrouvez la joie de pédaler ! Sortilège vraiment, car même de son charme vous ne jouissez que partiellement, le bruit de votre monture couvrant le chant des oiseaux !

8.jpg

9bis.jpg

---------------------------------------------------

Pouquoi baptiser l’itinéraire « canal », signifiant que c’est faute d’oser vous y envoyer qu’on vous met sur la route ? N’aurait-il pas été plus créatif de désigner l’ensemble d’un nom comme Charles-le-Téméraire, comme le souhaite une association, ou Isabelle la folle, si vous préférez ? Alors il s’agira d’un itinéraire multi-support, comme toute vraie véloroute, comme le tour de la Bourgogne par exemple, calé, mais pas collé, sur 3 canaux.

 

Plus banal mais plus roulant

Changement de département, nous voici en Côte-d’or et en plein travaux. Dans très peu de temps, l’axe nord-sud de Champagne à Bourgogne sera fini ! Je retrouve le plaisir de rouler, ou, du moins, du pédalage en rytme. Chaleur de juillet en septembre, les feuilles tombent comme de l’or ! Fléchage plus petit, plus normal, en vert, mais sans services. Les petits soins sont finis… Au nord la signalisation était inspirée de l’Aquitaine, au sud ce sont les barrières qui sont copiées dans le Doubs. L’appelation « canal » est abandonnée., et je n'y suis pour rien. Une partie déviée par routes en amont d’Auxonne, intelligemment faite, avec quelques rues réservées aux vélos et utilisation de chemins privés, propriété de l’union foncière agricole (créée à l’occasion du remembrement) : ils sont laissés libres aux cyclistes en échange de leur goudronnage.

10.jpg11bis.jpg-------------------------------------------------------------------------

Et voici Auxonne, et bon accueil à l’office de tourisme, qui a tous les documents recherchés depuis 3 jours, je n’en ai plus besoin. Accès facile, bien qu’ignoré, depuis la « voie bleue »… Quand les villes se réveilleront-elles ? elles n’ont donc aucun intérêt dans le vélo ? Bizarre ...

20-voie-bleue.jpg

Leçon de vocabulaire :
Voie bleue = véloroute de Champagne à Bourgogne
Panneau "tourne-à-gauche obligatoire" = à gauche pour les cyclistes désirant continuer vers la Bourgogne.

 

Au sud d’Auxonne, grands travaux ! tout sera fini bientôt, je vous disais. Aujourd’hui, pose de terre arable sur les côtés. 

T01.jpg

T03.jpg

T04.jpg

T05.jpg

T06.jpg

T07.jpg

Quand vous viendrez, ce sera encore plus abouti !
Munissez-vous juste de vos adresses, sans compter sur les offices de tourisme ...


Saint-Jean-de-Losne succèdera-t-elle à Laroche-Migennes ? (2).

La commune de St-Jean-de-Losne est à la croisée des véloroutes Eurovélo 6 et Champagne-à -Bourgogne, comme cela se voit facilement par la signalisation. De là, en avant vers Dijon, plein ouest, ou bien vers Chalon, plein sud. J’ai passé une magnifique soirée à Seurre, et un peu roulé dans l’herbe. Mais ça avance.

Nous sommes maintenant sur l’Eurovélo6, signalisation très laconique mais aménagement tout juste réalisé jusqu’aux portes de Chalon-sur-Saône. Ça avance fort, là aussi, mais ça se finit dans le parc de la commune de  Crissey. Puis plus rien, rien de rien ; même pas si Chalon se serait plutôt à droite ou à gauche … Chalon souhaite-t-elle vraiment que les cyclistes lui rendent visite ???

 

Réponse dans une toute prochaine note ...

 

Guides :
- Champagne-Ardenne, Chamina : de Saint-Dizier à Langres.
- Carte routière de Langres à Saint-Jean de Losne
- EuroVélo6, Chamina, de Saint-Jean de Losne à Chhalon sur Saône
- Tour de Bourgogne, Chamina, de Chalon à Givry et de Chalon à Chagny et environs.

Préparation du périple grâce au Guide des voies vertes et véloroutes de l'AF3V.

 Une autre présentation de ce parcours (et d'autres) par Albert sur son blog La vie à vélo d'Albert.

 

 (1) Rappelons qu’en Champagne-Ardenne il y a déjà tout l’ensemble autour de Troyes et les lacs, ainsi que la voie verte inoubliable au nord de Charleville. De quoi, déjà, faire de superbes parccours.Voir la carte dans le bas de la note du 28 juillet 2009, ou voir ce qu'en dit l'AF3V.

(2) Un noeud ferroviaire célèbre chez les ferrovipathes contre un noeud véloviaire célèbre chez les vélosipathes.

11:10 Publié dans Cyclotourisme | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : véloroute

Commentaires

Nous avons subi à nouveau une panne, celle-ci ayant duré environ 24 h. Bravo aux techniciens qui ont réussi à tout remettre en place, mais espérons que 20 minutes a compté assez large pour les quelque 5000 blogs hébergés, et la publicité qui va avec ! Quant à nous, finalement le mal n'aura pas été insupportable !!! Alors, chers lecteurs, bonne lecture !

Écrit par : Isabelle | mardi, 22 novembre 2011

Ah ! Merci Isabelle : voila un reportage qui m'inspire pour les "ponts" et vacances à venir en 2012.
Concernant Chalon sur Saône, j'avais déjà remarqué que le départ de la voie verte Chalon / Mâcon ne m'avait pas semblé signalé au sortir de la gare et que les aménagements cyclables en ville sont essentiellement sur trottoir : pas bon signe...
Mais cette année, tout le centre ville ancien était en cours de restructuration : il ne restait peut être que peu de crédits pour les aménagements cyclables ? Car l'Office du Tourisme, lui, avait promptement répondu, et de façon complète, à ma demande de doc. faite en vue d'une balade Chalon / Mâcon organisée par un couple d'amis.
Pour conclure, je dirai que quels que soient les aménagements et leurs qualités, il reste désormais aux aménageurs à franchir un "saut qualitatif" en pensant à la signalétique afin de pouvoir se déplacer autrement qu'avec cartes et guides comme au fin fond de l'Ouzbékistan, ce que l'on peut faire depuis belle lurette en voiture.

Écrit par : Jean-Jacques | mardi, 22 novembre 2011

Au final, qu'elle sera la longueur de cette véloroute ? J.- Ch.
Environ une semaine. Is. L.

Écrit par : Jean-Charles et Isabelle | jeudi, 24 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu