Avertir le modérateur

jeudi, 17 novembre 2011

Londres–Paris à vélo et Grand–Paris en train : même combat

Véloroute Londres – Paris, Réseaux-express vélo et ligne de train rapide du Grand – Paris : des projets à mener de pair.
Le Débat public bat son plein. Il est encore temps d'y participer.

 


Le projet de "Ligne nouvelle Paris Normandie" (LNPN), qui est un projet de transport ferré à grande vitesse, en est à la phase du débat public. Elle devrait desservir Paris, Le Havre, Caen et Dieppe, via Rouen. Il y a dans ce dossier des enjeux majeurs pour le vélo, car c’est une occasion exceptionnelle pour faire des propositions relatives à l'organisation des déplacements dans l'ouest parisien et le plateau normand.

En particulier, c’est certainement le moment de demander des réseaux express vélo (REV) qui assureraient un rabattement de qualité sur les nouvelles gares et éviteraient aux citoyens les plus actifs la tentation d’utiliser ces trains rapides pour des courtes distances entre deux villes.

La grande véloroute Paris-Londres qui est en cours de construction pourrait et devrait aussi être reliée aux trains, afin que chacun soit libre de la parcourir à sa guise et sans s’encombrer d’une automobile pour s'y rendre. Les Normands et Franciliens  s'approcheraient en TER, les touristes venant d'autres régions ou pays arriveraient en TGV.

Voilà des messages à faire entendre. Antoine Grumbach, un des architectes qui avaient été consultés au départ du projet Grand Paris, a fait des mobilités sur l'axe Seine un de ses dadas, en particulier l'accès aux gares et aux autoroutes, ou le "tressage de mobilités", comme il dit en pensant à tous moyens sans à priori. Il remarque que ni le STIF, ni la DRE, ni la SNCF, etc. ne s'en préoccupent.


Prochaines réunions publiques généralistes 
Mardi 22 novembre / Cherbourg (19h-22h)
Jeudi 24 novembre / La Défense (18h-21h) UGC Ciné cité la Défense - Centre Commercial Les 4 Temps
Mardi 29 novembre / Vernon (19h-22h) Espace Philippe Auguste 
Jeudi 1er décembre / Houilles (19h-22h) Salle le Triplex - 40 rue Faidherbe
Mardi 6 décembre / Bernay (19h-22h) Salle des fêtes - Place de la République
Jeudi 8 décembre / Val de Reuil (19h-22h)

Prochaines réunions publiques thématiques
Mardi 13 décembre / Caen (19h-22h) Aménagement du Territoire, Centre de congrès
Jeudi 15 décembre / Rouen (19h-22h) Développement économique, Halle aux toiles 
Mardi 10 janvier 2012 / Le Havre (19h-22h) Transport de marchandises, Centre de Commerce International 
Jeudi 12 janvier 2012 / Evreux (19h-22h) Impacts sur l’agriculture et l’environnement, Le Cadran 
Mardi 17 janvier 2012 / Paris (19h-22h) Financement et rentabilité du projet, Cinéma Max Linder - 24 bd Poissonnière

Réunion de clôture
Lundi 30 janvier / Caen (19h-22h), Centre de congrès - 13 av. Albert Sorel. Cette réunion sera diffusée en direct sur internet.

 

Précisions sur les réunions.
Informations sur le site du débat public.
Site pour la véloroute (encore en construction)

 

-- On espère que les associations de cyclistes auront l’idée de rédiger un "cahier d’acteur" sur le sujet. S’il est accepté, il sera imprimé et diffusé aux frais de la commission du débat public. 20 le sont déjà, écrits surtout par des Normands.

 

PARIS-LONDRES - carte générale - 26-10-11.jpg

Carte du projet de véloroute Paris-Londres
envoyée par Philippe Coupy, qui me demande de vous annoncer d'ores et déjà
pour le printemps prochain la parution aux éditions Chamina du guide
"Paris - Londres à vélo par l'Avenue Verte".
Le projet a un peu évolué, puisqu'il passe désormais par Chantilly. 

Commentaires

Merci de ce rappel. La Normandie, pourtant proche de Paris et qui garde le souvenir du bonheur lié aux premiers congés payés lorsque des familles n'hésitaient pas à se lancer à vélo vers Dieppe ou Le Tréport - Mers, est restée paradoxalement en retard pour les aménagements cyclables et surtout pour l'accès des trains aux vélos.

L'occasion justement de rappeler que la qualité de vie, celle qui a du sens, ce n'est pas uniquement dépenser des milliards pour gagner quelques minutes, comme si prendre le train c'était participer à une course de vitesse, c'est aussi faire du vélo un partenaire sérieux, qui est pertinent et a toute sa place, tant sur la longue distance qu'au quotidien.

Cela implique aussi que l'on ne fasse pas des itinéraires fantaisistes et allongés, montrant par là que les aménageurs ne donnent au vélo qu'une place résiduelle mais ne l'intègrent pas vraiment aux zones d'urbanisation.

Aller de Paris à Dieppe par Pont Sainte Maxence n'est pas pertinent, par contre cela devient pertinent si l'aéroport Charles de Gaulle est accessible aux vélos (n'oublions pas que c'est à la fois un aéroport, une gare TGV, une station RER...).

Et accéder à Paris (d'autant que le camping est au bois de Boulogne) en recoupant la boucle de Seine par La Défense et la Grande Arche, cela mérite d'être défendu, d'autant que les aménagements cyclables existent en pointillés (l'exemple de la Défense rappelle que les réalisations en matière cyclable n'ont ni cohérence ni continuité, chaque autorité agissant dans son périmètre de compétence sans se soucier de ce que fait le voisin...).

Écrit par : Favier Lionel | jeudi, 17 novembre 2011

Mon petit doigt me dit que, comme dans le cadre d'autres grands projets d'État, il n'y aura quasiment aucune réflexion liée au vélo, sinon à la marge, pour obtenir au final des clopinettes.
Voir l'exemple du canal Seine - Nord Europe, en cours pour un coût de 4 milliards d'€. Le site Web de VNF sur le sujet est un peu minable sur l'information mais la plaquette de présentation mentionne vaguement 2 fois le vélo...
Dans ces projets pharaoniques, le sujet même du vélo semble quasiment incongrue : trop petit, pas assez cher, bien loin des compétences et préoccupations des bétonneurs, euh aménageurs pardon.
Enfin, je ne connais pas les dossiers en détail et je ne demande qu'à être contredit...

Écrit par : Colibri | jeudi, 17 novembre 2011

ll faudrait une loi pour que soit étudié systématiquement l'intérêt d'un aménagement cyclable pour tout réaménagement à proximité des voies d'eau (environnement souvent idéal pour des pistes cyclables).
Cela éviterait les oublis...

Écrit par : Jean-Charles | vendredi, 18 novembre 2011

Quelques remarques : Effectivement, il est important de faire valoir dans le cadre d'un projet de nouvelle ligne, la desserte des véloroutes et voies vertes. Malgré tout, à ce stade, le débat est principalement axé sur l'intérêt ou non d'une ligne à grande vitesse et sur les choix de variantes, sachant que la véloroute Paris-Londres EV16 est desservie actuellement par les gares de Cergy, Gisors, Serqueux, Dieppe. En outre, le Val d'Oise a prévu des rabattements cyclables vers des gares entre Osny et Gisors.

En ce qui concerne le guide, sa sortie précipitée nous interroge, ainsi que la mise en valeur d'un itinéraire par Senlis. La véloroute Paris Londres EV16 passe par le Vexin. Le schéma directeur a acté une jonction maintenant numérotée EV16a avec la véloroute 32 Cergy-Creil-Beauvais-Amiens-Lens. Y aurait-il une évolution depuis mai 2011 avec une jonction entre la V62 et l'EV3 entre Creil et Senlis ? Cela n'apporte pas de changement à l'itinéraire Paris-Londres.
L'eurovélo 16 devrait être inaugurée pour les jeux olympiques 2012 et le jalonnement devrait être réalisé très prochainement. Il s'agit de l'itinéraire que nos associations locales (78, 92, 95) regroupées en coordination ont proposé et soutenu depuis 10 ans. A notre connaissance les contacts que nous avons avec les décideurs ne font pas apparaitre de changement.
Pour la rentrée dans Paris, nous sommes surpris d'une variante par La Défense. La proposition que nous avons faite d'un itinéraire provisoire dans l'Ile Saint Denis dans l'attente de l'aménagement de la liaison berges de Seine - Canal St Denis a, à notre connaissance, été acceptée. L'itinéraire retenu est celui qui est le plus intéressant du point de vue touristique et qui permet une jonction avec les autres véloroutes empruntant le canal de l'Ourcq. Cet itinéraire rencontrera, à hauteur de Nanterre, la coulée verte Seine-Arche dont les aménagements pour les cyclistes ont été revendiqués par les mêmes associations. Il n'est ni souhaitable, ni nécessaire d'opposer les deux.
Bernard Laizé, comité régional Ile de France de l'union touristique les Amis de la nature

Écrit par : Bernard Laizé | mercredi, 23 novembre 2011

Il s'agit bien sûr d'un projet en premier lieu ferroviaire mais comme tout équipement public, il a des conséquences en matière d'aménagement du territoire. Il n'est pas inutile, même s'il ne s'agit pas du coeur du sujet (la contribution que j'ai portée sur le site du débat public ne laisse aucun doute à ce sujet et est tout à fait explicite), de rappeler que le vélo a toute sa place au minimum dans le cadre de l'intermodalité avec toute nouvelle infrastructure ferrée (sauf à penser que le vélo, ce n'est approprié que dans les forêts ou à travers champs et que cela ne fait pas sérieux dans les nouveaux pôles urbains ou d'activité à l'instar de La Défense ou Roissy...).
Je n'oppose pas les cyclistes qui voudraient aller à Saint-Denis et ceux qui voudraient recouper pour rejoindre l'axe royal par La Défense et le Pont de Neuilly. D'expérience, quand on arrive à la fin d'une étape au bout d'une journée entière, on n'a pas envie de faire des détours inutiles et on souhaite aller au plus vite sans que cela devienne désagréable (surtout s'il faut rechercher l'hébergement).
Etant favorable à ce que cette nouvelle ligne ferroviaire ait une gare à La Défense, je pense qu'il serait tout à fait opportun que ce barreau cyclable allant du Chemin de l'Ile jusqu'au pont de Neuilly - qu'à plusieurs associations nous avions défendu il y a quelques années - fasse l'objet d'une bonne coordination entre les aménageurs et soit réalisé au moins comme variante de la véloroute Paris Londres.

Écrit par : Favier Lionel | jeudi, 24 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu