Avertir le modérateur

mardi, 20 septembre 2011

La presse sportive sous l’occupation

couv-Presse-ss-l'oc.jpg-La presse et le sport sous l’occupation- par Jacques Seray

Encore un livre casse-pieds et qui aurait pu vous échapper.
Et bien non, c’est un livre foisonnant et passionnant.

En étudiant la presse et le sport, et la presse sportive, sous l’occupation, Jacques Seray nous dévoile les compromissions des plus grands, et certains actes de résistance -du verbe résister, freiner des 4 fers- qui sauvent l’honneur.

Il nous raconte aussi la pitoyable course cycliste organisée par Vichy, les grandiloquences de Borotra, les dérisoires tentatives de structuration et de contrôle de toutes les activités sportives, et comment les cyclotouristes se sont fait une réputation de fouteurs de pagaille, qui les sauva de l'embrigadement ...


Si le culte du sport a été commun à Vichy et aux Nazis, il ne fut pas mis en musique de la même façon par les deux ministres français successifs, Borotra et Pascot. Le premier semble s’être contenté de quelques harrangues et de l’instauration du « serment du sportif », le second mit dans un moule pyramidal et contrôla tout le mouvement sportif. Tout ?

En lisant le livre, vous verrez comment les cyclotouristes, qui n’ont besoin d’aucune organisation, ont réussi le tour de force de se faire éjecter de la FFC, fédération française de cyclisme ! Celle-ci avait été créée pour tout le vélo, annulant notamment les deux principales organisations de cyclotourisme qu’étaient l’Union vélocipédique de France et la fédération française des sociétés de cyclotourisme. Ils ont fini par créer une … fédération française du cyclo-tourisme, qui donna tellement satisfaction que ses adhérents, après la guerre, décidèrent d’en conserver le nom !

Vous apprendrez aussi par quelles habiletés les occupants ont fait main basse sur toute la presse sportive, et comment Jacques Goddet, le directeur du journal L’auto, organisateur du Tour de France, a su résister au point que le gouvernement finit par en organiser un ersastz sous le nom de Circuit de France. Son déroulement pitoyable devient burlesque sous la plume de Jacques Seray. Hélas, le Vel d’hiv’ appartenait aussi à l’Auto, c’est pourquoi il pu si facilement être utilisé pour les horreurs que l’on sait.

Et c’est là qu’on arrive à une surprise impressionnante du livre, qui est la véhémence avec laquelle l’auteur parle de l’anti-sémitisme de l’époque. Au moins certaines vérités sont-elles dites. Peut-être sort-il de son rôle d’historien, mais l’époque est proche… le jeune Jacques eut pour enseignant un de ces salopards, et ne comprit à qui il avait eu à faire qu’en étudiant les archives pour le livre … bien plus, la maison de WE de sa famille, après guerre, avait caché une famille juive pendant les heures sombres. Il ne le sut que lorsqu’ils fit la connaissance de ses nouveaux voisins à Paris ... qui n’étaient autres que les anciens propriétaires et bienfaiteurs… cela a de quoi marquer, on en conviendra.

 

Tous ces rebondissements sont un peu difficiles à suivre et à mémoriser, d’autant que l’auteur croit parfois ses lecteurs aussi érudits que lui. Mais si vous vous intéressez à l’histoire du cyclotourisme, ou à celle de la presse, ou encore à celle de l’occupation, il vous faut vous plonger dans ce livre, quitte à ce que d’autres noms bien connus en soient eux aussi éclaboussés … Respirez bien !

Jacques Seray, La presse et le sport sous l’Occupation.
Editions Le Pas d’Oiseau, mai 2011. 23 €

 

Les éditions Le Pas d’Oiseau ont également publié du même auteur :
- Pierre GIFFARD, Du Paris-Brest à l’affaire Dreyfus
- La Reine Bicyclette, plus d'un siècle d'images, de films et de chansons
Elles ont aussi publié Vélo Toro, de Edouard de Pérodil, un « récit épique » que j’ai adoré !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu