Avertir le modérateur

jeudi, 26 mai 2011

XXIIe Conférence Internationale d’Histoire du Cycle

XXIIe Conférence Internationale d’Histoire du Cycle au CNAM (Paris)
Le vélocipède : un porteur d’innovations
Samedi matin : Origines. Amphi Y, 9 h 30 – 10 h 45

Roger Street : The Mysterious Monsieur Dreuze : de l'introduction du vélocipède dans la poste française.
David Herlihy : Georges de la Bouglise and his role en early bicycle developement. Son rôle dans les débuts de l'industrialisation de la fabrication des cycles.

Puisque c'est moi qui animerai cette avant-dernière session, profitons-en pour présenter les deux orateurs, tous deux amateurs, leur communication et leurs livres, dont un qui est publié en français chez un grand éditeur et qui a l'air de se lire comme un roman passionnant ... D'ailleurs les deux communications parlent de la France !


Roger Street.jpgRoger Street est juriste, et historien du cycle amateur depuis une quarantaine d’années. Il vit dans le sud de l’Angleterre.

Il a participé à la plupart des conférences d’histoire du cycle depuis 20 ans, et a publié de nombreux articles. Il a même fondé le seul musée du monde spécialisé dans les vélos à plus de deux roues, le Christchurch Tricycle Museum.

couv. r>. streetjpg.jpgIl est aussi devenu le spécialiste du hobby-horse, version anglaise du velocipède à deux roues allemand, et vient de publier le livre Dashing dandies aux éditions Artesius.

M. Street se présente comme un joyeux drille. Il a fondé le CRABS (Christchuch Ramshackle Antique Bicycle Society), ainsi que the Dandy Chargers : des types qui s’habillent comme au temps de la régence et se promènent sur des copies de hobby-horses dans la campagne du sud de l’Angleterre. Comme sur la silhouette de lui en capitaine des Dandy Chargers !

- Il nous parlera de l’administration des postes françaises …

Monsieur Dreuze est connu depuis plus de 140 ans, mais par un seul fait. C’est en l’année 1830 que cet officiel des postes françaises a instauré un «vélocipède amélioré pour l’utilisation des facteurs ruraux ». C’est d’ailleurs à partir du 1er avril de cette année-là que le service postal français avait entrepris de distribuer et de ramasser le courrier dans toutes les localités rurales.

Il y a quelques traces de ce monsieur Dreuze, mais fort peu. C’est ce qui a convaincu l’auteur d’effectuer des recherches plus poussées et de proposer sa propre solution à cette énigme fascinante : Quelle était la position hiérarchique de notre homme et qu’est-ce qu’est réellement ce «vélocipède amélioré » ?

 

 

Herliby.jpgDavid Herlihy est un écrivain américain de langue anglaise ; il vit à Boston. Il est notamment l’auteur du roman Le cycliste perdu, aux éditions JCLattes, et, en 2004, d’une Histoire du cyclisme. Sa spécialité est les débuts du vélocipède (1863 – 1870).

- Il nous parlera de Georges de la Bouglise, un camarade des frères Olivier à l’école Centrale, avec qui il a probablement fait au moins une partie du voyage de Paris à Avignon en Août 1865, avant, semble-t-il, de rompre avec eux, à l’époque de la course au parc de Saint-Cloud (mai 1868). Il a travaillé avec les Michaux, et apparamment joué un rôle important dans la fabrication.

Des lettres de lui écrites en 1893 et 1894 vont nous permettre de mieux comprendre sa contribution à cette industrie naissante.

couv.cycliste perdu.jpgPrésentation du roman par l'éditeur
A la fin des années 1880, Frank Lenz, coureur de grand-bi renommé et amateur du tourisme longue-distance, originaire de Pittsburgh, rêvait de faire le tour du monde. Il finit par saisir sa chance en se présentant comme champion de la « bicyclette de sûreté » aux pneus gonflables, précurseur du vélo de route moderne.
Au printemps 1892, Lenz démissionna de son poste de comptable et s’élança vaillamment vers l’ouest, avec pour objectif de parcourir, en tant que correspondant du magazine Outing, trente-deux mille kilomètres sur trois continents. Deux ans plus tard, après avoir survécu à d’innombrables péripéties, il arriva en Europe pour la phase finale de son voyage.
Un voyage dont il ne vit jamais la fin. Sa mystérieuse disparition en Turquie orientale déclencha un tollé international qui obligea Outing à envoyer un autre cycliste, William Sachtleben, sur les traces de Lenz.
Nourris de riches informations, le récit captivant d’Herlihy retrace les joies comme les dangers de cette aventure à bicyclette, avant l’avènement des routes pavées et de l’automobile. Cette histoire inédite atteint son point d’orgue avec les efforts héroïques de Sachtleben pour traîner les accusés du meurtre de Lenz devant la justice, alors même que la Turquie déchirée est sur le point de s’effondrer.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu