Avertir le modérateur

jeudi, 24 mars 2011

Deux récits de grand voyage

livreCédric.jpg297-Chant_Roues-1.gifIl n’est pas facile de rendre compte de deux livres qui apparemment traitent du même sujet et ont été lus à la même période.

Si l’un est plus gros que l’autre, le premier est le récit d’un voyage de deux ans tandis que le second évoque un voyage de 7 ans. Outre la présence ou l’absence d’images, les différences sont sensibles.

Cédric Magnin nous explique qu’il a entrepris son voyage dans le but de découvrir où il souhaitait vivre. Au final il contredit son tittre, puisqu’il s’aperçoit qu’il ne peut vivre ailleurs que chez lui.

Claude Marthaler n’avait même pas une telle ambition, et son voyage s’est prolongé aussi longtemps que la curiosité l’a tiré.

2 ans en 500 pages contre 7 ans en 280 pages, voilà peut-être la clé.


Les deux livres sont agréables à lire, mais l’auteur du premier se laisse aller à des commentaires à l’emporte-pièce et des facilités de langage trahissant son agacement tandis que le livre de Claude saute joyeusement sur les étapes ; l’un est un récit cursif tandis que l’autre est davantage une œuvre littéraire. Le premier souffre de l’absence de cartes dignes de ce nom et de faiblesses dans le traitement éditorial, pendant que la carte du second est soignée, les chapitres bien identifiés et les titres appropriés.

Peut-être apprendrez-vous plus de choses chez Cédric, notamment sur les différences tranchées de part et d’autre des frontières en Afrique noire, aussi articificielles soient-elles. Chez Claude, le récit du voyage physique est enrichi de celui du voyage intérieur. Mais je suis injuste car ces deux propositions peuvent plus ou moins être renversées. Et puis Claude a longtemps traîné en Chine et au Tibet.

En tous les cas, les deux livres révèlent des personnalités riches et profondes, et les deux valent d’être lus.

 

Lisez-les ! sauf ... si vous rêvez de faire un tour du monde à vélo … car alors la somme des catastrophes, accidents, voleurs, maladies, pistes de boue, policiers sadiques, fleuves en furies… chez chacun, suffira à vous faire reculer ; pire, votre famille, qui comme d’habitude aura fouillé dans votre bibliothèque, sera terrorisée … à moins que ne l’emporte « la joie de l’accomplissement » (Claude) ou la découverte que la Vie se trouve en chacun de nous (Cédric)...

 

Cédric Magnin, Ma vie est ailleurs
25 €
éd. filosphere

Les titulaires d’un compte chèques français peuvent commander à l’éditeur
Les autres doivent recopier l’adresse de l’auteur sur son site.

Claude Marthaler, Les Chant des Roues
30 €
éd. Olizane

 

Commentaires

Je connais ma vie est ailleurs qui est un livre passionnant. Cependant je n'avais pas connaissance de l'autre livre sur le voyage. Je vais tenter de me le procurer.

Écrit par : Sandrine | mercredi, 15 juin 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu