Avertir le modérateur

mercredi, 23 décembre 2009

Cycles Singer : décès de Ernest Csuka

menu_alpha.pngNous venons d'apprendre le décès de Ernest Csuka, âme des cycles Alex-Singer depuis qu'il avait succédé à son patron et grand-oncle, en 1965. La vénérable maison des cycles les plus aristocrates du marché français avait été fondée en 1938 au 53 de la rue Victor Hugo à Levallois-Perret, dans la proche banlieue parisienne nord, où elle est toujours.

Les obsèques auront lieu lundi (détails mis à jour dans la note).

Lien vers les photos de la randonnée du matin et échos de la cérémonie : en bas de la note (31 décembre 09).


Outre d'extrêmement belles machines classiques, vous trouverez chez Alex-Singer quelques accessoires rares et chers, étui à bidon en cuir, gants cyclistes griffés ou chaussures cyclos traditionnelles (dont nous avons déjà parlé).

alex_singer.gifC_0aa7236958.jpgC_9eb9d3b338.jpgC_a7bd9d7ea7.jpgC_afdf46a443.jpg

 

 

 

Allez sur le site de la maison pour voir les dernières machines à peine livrées et lire l'histoire de la société.

Après Marcel Dejouannet, disparu il y a trois ans, Parisien qui fut artisan du cycle à Bressuire pendant 50 ans, et a formé Stéphane Horseau, éminent fabricant de vélos près de Royan, cela fait deux artisans prestigieux qui nous quittent, fait remarquer Hervé Le-Cahain. Il indique qu'un hommage lui avait été rendu dans la revue "Le six cent cinquante " numéro 24 d'avril 2007. (Pour les novices, 650 c'est le diamètre fétiche des cyclo-randonneurs français, qui ont une "confrérie" créée par Henri Bosc il y a une dizaine d'années.)

Obsèques :

Elles auront lieu le lundi 28 décembre 2009 à l'Eglise St-Justin à Levallois-Perret à 14 H 30. Cimetière de Levallois après la cérémonie.

Des membres du Forum pignon fixe formeront un convoi de place du Palais Royal à Paris (départ "14h pétantes") vers le lieu des obsèques. Informations ici.

Un livre de condoléances est ouvert sur le site du fabricant.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • Régis Saint-Estève nous raconte que dans l'assemblée il a remarqué la présence de Dominique Lamouller, président de la FFCT, et du patron des pneus "Grand Bois", qui était venu spécialement du Japon pour la cérémonie, bien qu' il ne parle pas français. Il nous envoie également le lien vers un témoignage, suivi de photos légendées de la randonnée du matin, qui se trouve sur le site de André Tignon.
  • Dominique Lamouller était accompagné de son frère, co-tandemiste, m'apprend François Launay, de la Ligue Ile-de-France (Codep Val-d'Oise). Il a vu aussi Jean-Michel Richefort.

Commentaires

Ce fut une grande cérémonie empreinte d'émotion(s) avec beaucoup de témoignages humains et de fleurs, de nombreuses couronnes avec des noms de personnalités, Grand bois cycle ou Vintage bicycle, mais aussi des associations comme les Audax ou la FFCT. Il y avait donc les Japonais avec le patron de "Grand Bois Cycle" et ses employés : le Japon était là ! Keizo m'a présenté ces industriels que j'ai félicités pour la continuité de notre patrimoine.

Que de monde (tous les bancs étaient occupés et certaines personnes étaient debouts sur les cotés et derrière !) dans l'église St Justin de Levallois. Deux personnages amis cyclos ont lu leur propre témoignage, les 4 petits enfants ont allumé les candélabres autour du cercueil, l'encens a été déposé sur le catafalque recouvert auparavant presque entièrement par les gerbes de fleurs, puis vint la cérémonie officielle avec les lectures des différents passages de la Bible qui rendaient encore plus majestueux cette hommage à un grand monsieur.
Ce fut ensuite l'accompagnement au caveau familial dans la division 38 où Ernest a retrouvé son frère Roland et sa femme Léone.
Que l'Eternel se tourne son regard vers eux et leur donne la paix . Amen.

Je vous ai mis ci-dessous l'historique de l'église et aussi un écrit sur le cimetière de Levallois. Il faut se rappeler que cette ville avait les ateliers de Gustave Eiffel, aujourd'hui remplacés par des beaux immeubles; qu'il y avait la société des bonbons Pierrot gourmand (rappelez-vous vos souvenirs d'enfance!) et aussi les appareils photo "FOCA".
J'habitais pour ma part en 1959, en venant d'Algérie avec mes parents, au 51 avenue Victor-Hugo, à Levallois bien sûr ! C'est pour cela que mon père, étant cyclo, rêvait en me tenant par la main devant la vitrine du Père Ernest.

Ils étaient tous là : André Bodin, Richefort, Thierry Miton pour les audax et sa délégation, la ligue Ile-de-France avec Jean Claude Massé, Bob Lepertel et son épouse, notre président, Alain Collongues et Marie-Lou Cauchon : j'arrête ici mes citations puisqu'il me faudrait exposer une longue liste.
Une famille très digne avec les deux frères, Olivier et Jean, et les petits enfants à qui nous avons apporté notre soutien au cimetière après la cérémonie à l'église.

Hasard ou destinée, le cimetière se situe à la fin de la rue Victor-Hugo (rue Bodin) et cette rue est maintenant en sens unique depuis un mois : on peut en voiture entrer dans la ville par la porte d'Asnières vers le cimetière, et il faut emprunter un autre rue pour retourner vers Paris ! Il y a aussi une piste cyclable sur le coté droit.

L'Eglise St Justin - En 1847, Nicolas Eugène Levallois ouvre une souscription pour l'édification de l'église du village de Levallois alors situé dans la commune de Clichy et comptant environ 1000 habitants.
Une première église Saint-Justin (du prénom de Justine, femme de Monsieur Levallois), construite en 1852, fut bénie par Mgr Sibour en 1855 et érigée en paroisse le 25 avril 1857. Ce fut la première paroisse nouvelle érigée dans l'actuel département depuis la loi du 28 floréal an X. Elle fut démolie et remplacée par l'actuelle, construite en 1882 pour le chœur et le transept et de 1892 à 1911 pour la nef et la façade.

Le cimetière de Levallois-Perret, a été créé en 1968 par le fondateur de la ville. De nombreuses célébrités y reposent, notamment Gustave Eiffel (1832-1923), Léon Zitrone (1914-1995), Maurice Ravel (1875-1937), Madame Soleil (1913-1996) ou Louise Michel (1830-1905).

Écrit par : Gabriel Guenassia | dimanche, 17 janvier 2010

bonjour Isabelle,
je viens de parcourir les commentaires sur le décès de Ernest Csuka. Au fil de la lecture du compte rendu le mot de ST-JUSTIN apparait. Coïncidence!
Dominique et Jean, de Saint-Justin dans les Landes.

Écrit par : DUBRANA | vendredi, 28 mai 2010

on n'oubliera jamais néné pour sa bonne humeur, ses connaissances et sa compétence d'artiste du vélo.

je possède 2 vélos, un rené herse et un alex singer : 2 orfèvreries, adieu les grands couturiers.

francis favereaud, cyclo à Bois Colombes Sports de 1971 a 1980

Écrit par : f. favereaud | vendredi, 01 juin 2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu