Avertir le modérateur

mercredi, 16 décembre 2009

Jean-Claude Berardo à la RATP : la vraie fin d’une grande époque

JCà l'envers.jpgC’est définitif, Jean-Claude Berardo quitte la RATP. Celui qui fut le chargé de mission vélo des années 90, et un peu plus, fait officiellement ses adieux le 17 décembre 2009. Sa carrière à la RATP fut glorieuse, bien que commencée et terminée discrètement. Ses résultats parlent pour lui.


A l’origine, Jean-Claude Berardo était informaticien, passé par l’électronique. Entré à la RATP au printemps 1981, après avoir travaillé pour un importateur de chaînes hifi, il connaît sa première désillusion : il a perdu son statut de cadre… et s’aperçoit que l’informatique ne l’intéresse pas. C’est alors que va commencer la grande époque de Jean-Claude.

Il retourne à la fac, et obtient en 1989, grâce à un congé partiel et force cours du soir, une maîtrise en Arts plastiques, option photo. Il intègre ensuite l’équipe de Yo Kaminagai, patron du design à la RATP(*). Nous sommes en 1991, et J. Cl Berardo se voit chargé des « mises en lumière » des espaces souterrains, avec pour objectif leur « maintenabilité », ce qui signifie facile à entretenir et plaisant pour le voyageur, rassurant et agréable. Yo Kaminagai, au sein d’une entreprise à forte culture technique, insufflait, et continue à le faire, une culture du sensoriel… assise sur des méthodes de travail rigoureuses. C’est auprès de lui que J. Claude a appris à rédiger un cahier des charges ou un plan d’action. C’est aussi grâce à Yo, et à Jean-Paul Bailly qui était le PDG à ce moment-là, que le vélo a trouvé sa place dans la stratégie de l’entreprise.

Ce sont ces deux visionnaires qui ont compris que le vélo allait participer de l’avenir des villes, et qui, au sein de la RATP, et grâce au design, lui ont donné une image moderne, innovante, et esthétique.

 

Première mission du nouveau chargé de mission vélo : concevoir et installer des dispositifs de stationnement pour les vélos près des gares. Et première leçon, nous explique Jean-Claude : « Pour réussir un produit, il faut en connaître le vrai usage, au-delà des idées techniques et esthétiques ». C’est ainsi qu’il a constaté que les dispositifs compliqués n’avaient aucun succès, et que les arceaux tout simples que je lui recommandais étaient pris d’assaut. Lieu de l’expérimentation, la gare de Bobigny-Pablo-Picasso. L’alliance de mes préconisations, sur l’emplacement et l’ergonomie, et de la vision propre à l’équipe de Yo ont donné naissance aux abri-vélos de la RATP, élégants et remarquablement pratiques.

Sa deuxième grande mission a porté sur la cohabitation entre les bus et les vélos dans les couloirs réservés, et lui a fait connaître des associatifs de grande qualité, ce sont ses mots, en particulier Laurent Lopez et Abel Guggenheim. C’est Jean-Claude qui évoque le climat de totale confiance qui s’était instauré et de leurs réunions tardives et magnifiques. « On m’en parle encore dans la maison ! » remarque-t-il.

Sa troisième mission, sur la location de vélos, avait fait de la RATP, avec "Roue-libre", le premier loueur de vélos d’Ile-de-France. On a assisté alors à une très forte intégration du vélo dans l’image de transporteur public « et de la ville qui va avec » comme disait la publicité (*). Pourtant, la RATP a laissé filer l’occasion lorsque la Ville de Paris a voulu mettre des vélos en libre-service, et a ensuite laissé péricliter l’activité vélo jusqu’à sa fermeture définitive en 2008.

A vrai dire, il semble que le mariage du vélo et de la RATP ait commencé à se lézarder dès l’époque du congrès Velo-city, en 2003. La Régie avait pourtant joué un rôle très important dans l’affaire, billet libre-accès, prêt des vélos, soirée mémorable dans ses ateliers d’Issy les Moulineaux… La présidente avait même participé à une séance plénière. Hélas, c’est sans doute là que le désinvestissement a été signé, et la perte de lien entre la direction et le chargé de mission consommée, amenant Jean-Claude Berardo à saisir la chance d’une cessation progressive d’activité dès qu'il l'a pu.

 

Modestement, Jean-Claude nous dit que la principale leçon qu’il retiendra, c’est que, lorsque l’on se trouve en charge d’un sujet nouveau, le plus important c’est la pédagogie en interne, et la persévérance. Succès éclatant sur ce plan, on ne peut qu’en convenir; mais échec relatif au bout du compte, … sauf pour Jean-Claude, qui s’est mis pour de bon au vélo !

Personne n’oubliera ses qualités de compagnonnage, de professionnalisme, d’amitié. Moi pas, en tout cas. Je crois qu'il le sait. Personne non plus n’oubliera ses réussites parfaites, de l’idée nouvelle à sa mise en œuvre, de l’imagination au pragmatisme, du concept à sa traduction au quotidien. Grâce à Jean-Claude nous sommes nombreux à avoir vécu une bien belle époque !

DSCN1824.JPGDSCN1825.JPG

(*) "La RATP aime le vélo parce qu'elle aime la ville qui va avec !"

(*) Unité Design & Projets Culturels. Très belle présentation de son travail ici. Où l’on voit que Yo Kaminagai est un successeur de Hector Guimard : le transport, la beauté, le confort et la ville qui va avec. Quel veinard, ce Jean-Claude !

Photos :

(1) Pendant le pot offert par la RATP, une brochette d'invités, avec de gauche à droite : Didier Couval, Jean-Claude Berardo, Gilles Durantet, Abel Guggenheim et Laurent Lopez. (2) Le même soir, Yo Kaminagai et Jean-Claude Berardo. (3) Les vélos prêtés par la RATP aux congressistes de Velo-city, sur l'esplanade de l'hôtel de ville de Paris.

velo à city.jpg
Souvenir signalé par AbelGraz.jpg (voir son commentaire)

Commentaires

Quel plaisir de revoir Jean-Claude Berardo, et quelques amis, et de se rappeler le travail fait ensemble. En cliquant sur ma signature, les actes du congrès Velo-city 1999 à Graz : en page 21, nos bouilles avec dix ans de moins, et le texte de l'exposé que nous avions fait ensemble. (ndlr : en image ci-dessus dans le texte)
C'est vrai qu'en ce temps-là la RATP et la ville de Paris aimaient le vélo et les cyclistes ! Elles faisaient moins de communication, mais agissaient plus.

Écrit par : Abel | vendredi, 18 décembre 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu