Avertir le modérateur

dimanche, 01 novembre 2009

Sécurité / Répression

Nicolas a raison. Descendre à vélo à toute vitesse une rue vide et passer en pleine euphorie le carrefour en bas sans même ralentir au feu rouge, c’est de la pure folie. « Un accident n’arrive jamais par accident » comme dit avec raison la publicité du ministère.


Heureusement, il n’y a pas grand’monde pour faire des trucs pareils. Ce n'est pas "brûler un feu" qu'il a fait, le garçon dans le film. C'est "brûler un feu à grande vitesse sans précaution."

  • D'ailleurs, ce n'est pas plus prudent de passer sans précaution à un feu vert : il y a toujours une ou deux autos à avoir brûlé le feu rouge sans précaution... et à grande vitesse, elles aussi.

 

* Nicolas Pressicaud a vu les vidéos diffusées par la Sécurité routière en ce moment. Il en décrypte la perversité sur son blog (*), et je vous laisse y aller. Le lien vers les vidéos s’y trouve aussi.

Attention, les amis. Si vous prenez un sens interdit, au moins prenez-le à droite ! N’allez pas quand même risquer votre peau en roulant là où personne ne vous attend. Le motard qui arrive en face en trombe et qui roule en plein dans le caniveau ? vous n’y pensez pas ! Le ministère a raison : Une moto ça peut créer des dégâts. Surtout si le motard ne voit rien devant. Ca arrive vraiment ?

On vous l’aura dit : « Un accident n’arrive jamais par accident ». Non… il arrive parce que la voie n’a pas été adaptée à sa fonction, ou parce que certains ne maîtrisent pas leur véhicule. Il arrive parce qu'il n'y a pas de couloir vélo et pas de sas devant,  alors que le camion tourne à droite. Il arrive parce que la cycliste a roulé dans l'espace des portières dans une voie rendue trop étroite pour qu'on la double, et qu'elle a eu peur de la voiture qui venait derrière... La suite du procès de Versailles est prévue le 6 novembre.

 

(*)  Réaction aux spots cyclistes de la campagne de la Sécurité routière "Tous responsables"

par Nicolas Pressicaud le jeu 22 oct 2009

 

Ajout du 2 novembre : "Les rues nues de Londres"
Londres se déshabille - enfin, ses rues se déshabillent.  Les rues nues sont des rues sans feu de circulation ni panneau stop.  Le département des transports a lancé une étude sur les rues nues, un concept fondé sur l'idée que les automobilistes ont tendance à rouler plus prudemment si ils utilisent leur propre jugement, plutôt que d'obéir aux instructions sans réfléchir. Une proposition a été faite pour Londres, mais différents systèmes sont envisagés pour d'autres parties du Royaume-Uni. <http://tinyurl.com/yesu73t (World car free, septembre 2009)

03:15 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sécurité

Commentaires

juste le lien pour regarder cette campagne : je ne garantis par l'accès au cas N°1984 d'Alex !
"Sur la route,il y a une légère descente, il prend de la vitesse, à l'approche d'un carrefour, il pédale plus vite et passe au moment où le feu devient rouge sur la voie perpendiculaire. Une voiture démarre dès que le feu passe au vert. "
Texte bien dit - réalisation impeccable -
Je me demande pourquoi il n'y a pas de mention du feu orange dans la description des faits ?
Bonne lecture

Écrit par : Laurent | dimanche, 01 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu