Avertir le modérateur

vendredi, 26 décembre 2008

Guides de voyage à vélo

Il existe encore assez peu de guides de cyclotourisme disponibles en France. A l'étranger la série Bikeline se taille la part du lion, avec les faiblesses habituelles aux situations de quasi-monopole.

Sur les voies vertes françaises, il y a les guides de Michel Bonduelle aux éd. Ouest-France (voir ancien site).

Vous trouverez ici une présentation des guides Bikeline, et de deux guides généralistes.


Les guides bikeline : de la faiblesse des positions dominantes.

Présents sur la marché dès 1987, en Autriche puis en Allemagne, les guides bikeline ont certainement contribué à promouvoir la randonnée à bicyclette. Leur formule pratique, carte précise, commentaires, services, convient bien au parcours de linéaires à vélo. Leur format, celui de la sacoche cycliste, a été copié un peu partout. Désormais le marché du guide de vélo s’est diversifié, et bikeline a maintenant des éditions en anglais (cycline) et s’intéresse à la France.
D’origine militante, le guide se retrouve aujourd’hui en situation quasi monopolistique. Comme partout, en situation de marché, cela a ses inconvénients. Les exigences qualitatives s’en ressentent.

Exemples sur le guide « Donau-Radweg » tome 1, en allemand, édition été 2007, acheté en juillet 2008, et marginalement tomes 2 et 3.

Globalement la cartographie est bonne, je ne formulerai aucun reproche majeur sur ce point même si j’ai noté quelques erreurs d’emplacement des pistes ou quelques difficultés à suivre des tracés compliqués qui auraient dû être indiqués sur le terrain.

L’aspect touristique me paraît négligé. Je me souviens de la ville de Weissenkirchen, page 100 du tome 2, en anglais, frappante par son hôtel Renaissance, son église fortifiée, son aspect mauresque, dont il ne nous est presque rien dit.

L’intérêt essentiel de ces guides réside cependant dans la cartographie et dans les services. Mes reproches portent principalement sur ce dernier point.

Les services sont notés soit sur la carte, par des logos, soit dans le texte, soit dans les deux.

Sur le linéaire du tome 1, d’un peu moins de 600 km, un supermarché est indiqué, et un seul. Passons…
Il y a également 5 abris… celui qui a attiré mon attention, se trouve à l’est de la ville de Hochstädt, page 77. Il s’agit d’un tout petit abri en bois un peu pourri, de la taille d’un abri-bus… celui que l’on trouve entre Lauingen et Dillingen, couvert de végétation, avec deux bancs et une table, page 73, n’est pas plus indiqué que les autres.

La présence d’hébergements ou de restaurants est indiquée par un logo adéquat, soit entre parenthèses sous le nom de la localité soit approximativement à l’emplacement concerné. Ainsi la ville de Ulm a-t-elle la mention de présence d’hébergements sous son nom, sur la carte (page 63), alors que celui de Bäldleschwaige (page 78) est indiqué à son emplacement approximatif. C’est logique compte tenu de la taille des agglomérations. Mais pourquoi alors le tout petit Weissingen, page 67, a-t-il le lit entre parenthèses et le restaurant à sa place, et l’inverse à Bäldleschwaige ?
L’erreur de Altisheim (page 81) ou deux hébergements se trouvent sous le nom n’est que révélateur d’un manque de soin. Par contre, les Gasthaus et le camping de Marxheim (page 83), très en dehors de la localité, auraient mérité d’être localisés précisément.

Services dont la localisation rapide est plus stratégique encore, les vélocistes sont eux aussi indiqués par un logo. Pour Passau, page 137, un vélociste est annoncé sur la carte générale, mais ni sur la carte de la ville ni dans le texte. Le deuxième est ignoré, comme ceux de Windorf (p. 134) et de Bogen (page 123). Ceux de Neuburg, page 87, ou de Rottenacker, page 45, ne figurent qu’entre parenthèses. Celui de Vilshofen, page 134, est indiqué comme loueur de vélos dans le texte et est ignoré de la carte (image). Il est particulièrement dévoué et efficace.

Mais ceux de Deggendorf, pages 126 et 127, et de Straubing (pages 119 et 121) sont sur carte et texte. Et celui de Regensburg se trouve ... sur la carte sous le nom, sur la carte à l'endroit, et dans le texte sous un faux nom (tome 1, page 107)! Il le mérite : il a réussi à fixer mon pédalier, d'un modèle ancien, et ainsi sauver mon voyage!!!

bikeline.jpg

Un peu plus de sérieux aurait aussi évité de mettre une distance différente entre deux communes selon les pages (6,5 km ou seulement 6, pages 73 et 74), ou, dans le tome 3, d’utiliser des orthographes divergentes pour le même quartier de Bratislava (Stare Mesto, ou Straè Mesto ?) ou le même monument (Martinsdom ou St. Martins-dom ?) - Certes ces derniers exemples ne sont que symptomatiques... de la négligence de ces éditions.

Mais n’hésitez donc pas à passer à la concurrence si l’occasion vous en est offerte. Les bonnes idées de bikeline ayant été copiées, on peut espérer qu’un plus grand soin aura été apporté au relevé des renseignements utiles. Août 2008

4-picture1.gifVOYAGER A VELO, GUIDE PRATIQUE DE CYCLO-CAMPING Paule et Arthur David, éd. Artisans-voyageurs, 15 €. avril 2008
Un guide qui se lit comme un roman. Bourré de conseils très simples et avec lesquels je suis d’accord (!), ce livre rassurera les novices et confortera les experts. Il conseille aussi bien pour partir 3 jours que 3 ans. Beaucoup d’images, plein d’adresses, bourré de bon sens, loin du tape à l’œil. « Le bonheur est à vélo » nous disent les auteurs, le voyage à vélo relève de la « lenteur initiant à la sagesse ». Le cyclo-campeur n’est pas « cyclopathe », il est « vélomane »…
En vente dans les Fnac et en direct sur le site ou par chèque bancaire : http://www.artisans-voyageurs.com

4-picture2.gif« MANUEL DU VOYAGE A VELO » est édité par l’association Cyclo-camping International. Ecrit par une équipe de voyageurs expérimentés, le guide donne tous les renseignements utiles sans fioritures. 15 € aussi. http://www.cci.asso.fr

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu